/regional/montreal/montreal

Une fête des Mères bien différente

TVA Nouvelles

Oubliez les sorties au restaurant et les fleurs. Aujourd’hui, c’est une fête des Mères différente que vont vivre certaines personnes, comme les sinistrés ou les militaires déployés sur le terrain.

Comme la caporale-chef Julie Turcotte, qui a une fille de 16 mois, mais qui passe la fête des Mères sur le terrain, afin d’aider les sinistrés.

«C’est certain que l’important, c’est de faire notre travail ici. On fait vraiment une différence sur le terrain. Les mamans ici, sur la région, c’est à elles qu’on doit penser aujourd’hui», explique-t-elle.

De plus en plus de femmes rejoignent l’armée et combinent vie familiale et travail : il y a 14,8% de femmes dans la force et dans la réserve.

En entrevue avec notre journaliste, le lieutenant-colonel Cohen a tenu à remercier les mères des soldats déployés sur la région, et les femmes de soldats, surtout en cette période d’inondations.

À Pierrefonds, certaines mères sinistrées espèrent tout de même réussir à célébrer la fête des Mères. Elles ne veulent pas recevoir des fleurs, mais l'aide de leurs proches.

Dans la même catégorie