/news/currentevents

Encore beaucoup de pain sur la planche pour la route 138

Alexandre Cantin | TVA Nouvelles et Agence QMI 

Une nouvelle portion de la route 138, en Minganie, sur la Côte-Nord, est désormais accessible.

Dimanche, le ministère des Transports a déplacé les barricades à 13 kilomètres à l'est de Baie-Johan-Beetz et à 35 kilomètres à l'ouest d'Aguanish. La circulation est donc possible sur une plus longue distance.

Toutefois, plusieurs villages sont toujours privés de lien routier et des citoyens doivent regagner leur domicile par avion.

Les ministères des Transports et de la Sécurité civile ont mis en place un pont aérien lundi entre les aéroports de Sept-Îles et Natashquan. Le service sera aussi disponible mardi.

C’est le cas de Gilbert Morency et sa femme qui s’étaient déplacés à Sept-Îles pour des rendez-vous médicaux. Ils n’ont pas pu retourner dans leur village de Kégaska puisque l’eau a inondé la route 138 le 7 mai dernier, rendant la circulation impossible.

Heureux de retourner chez lui, Gilbert Morency déplore tout de même un manque flagrant d’information de la part du ministère des Transports au cours des derniers jours.

«Mon problème et celui d'autres citoyens est qu'il n'a pas été possible d'obtenir d'information. Il n'y avait rien sur le site Québec 511. Il n'y a pas eu de mise à jour pendant trois jours», a-t-il affirmé à TVA Nouvelles, en attente de son départ à l’aéroport de Sept-Îles.

En fin de semaine dernière, alors que l’inondation de la route 138 était terminée, le ministère des transports a creusé une brèche pour favoriser l’écoulement de l’eau qui s’est accumulé près de la voie.

Rappelons que mardi dernier, la route était fermée sur un total de 85 kilomètres en raison des inondations provoquées par les 150 millimètres de pluie tombés en quelques jours.

Un ponceau a également été remplacé et quelques autres seront ajoutés, afin que cette situation ne se reproduise plus. La route n'a pas cédé, mais elle est endommagée.

Une reconstruction complète de la route devra se faire, sur une distance d'environ 300 mètres. Lorsque la route va rouvrir, elle le sera d'abord sur le gravier, mais elle sera sécuritaire, assure le ministère. L'asphaltage est prévu ultérieurement.

La construction d'une route de contournement a été écartée. Le MTQ considère qu’une telle solution demanderait autant de temps que de réaliser les travaux actuels.

Le navire «Bella-Desgagnés», qui effectue la desserte des municipalités de la Basse-Côte-Nord, sera mis à contribution. Les modalités seront annoncées sous peu.

Plusieurs citoyens se sont plaints, au cours des derniers jours d’être coincés à certains endroits en Basse-Côte-Nord, ou encore de ne pas pouvoir s’y rendre. Plus de 1000 personnes vivent les inconvénients de cette situation.

Le maire d’Aguanish, André LeBlanc, se dit néanmoins satisfait des mesures mises en place par les autorités : «Il y a des gens qui ont besoin de sortir pour des rendez-vous médicaux. Avec le centre de santé, c’est organisé aussi. Il va donc avoir un lien pour les gens qui doivent sortir, soit par avion, soit par bateau.»

Dans la même catégorie