/regional/montreal/montreal

Manifestation des policiers: le maire Coderre appelle à la retenue

Laurence Houde-Roy | Agence QMI et TVA Nouvelles

Sylvain Denis/AGENCE QMI

Le maire de Montréal appelle à la retenue les policiers qui manifesteront mercredi soir, jour du lancement des festivités du 375e anniversaire de Montréal.

La Fraternité des policiers de Montréal, qui représente 4500 policiers, organise mercredi une marche avec «un très grand nombre de participants» entre ses locaux du Plateau-Mont-Royal et l’hôtel de ville.

«C’est dans leur intérêt de le faire de façon sécuritaire, a prévenu Denis Coderre, lundi. La balle est dans leur camp. Comme dans n’importe quoi, s’il y a des gestes disgracieux il y aura des conséquences.»

Les policiers qui seront en devoir mercredi ne pourront pas prendre part à la marche et devront encadrer le déplacement de leurs collègues dans les rues.

«Ils ont fait un serment d’office avant tout, je pense que ces gens sont là pour assurer la sécurité des gens. Ils ne veulent pas faire aux autres ce qu’ils ont subi pendant les manifestations. Donc j’ai confiance que les choses vont se faire adéquatement», a assuré le maire de Montréal.

La marche vise, entre autres, à protester contre la loi 15, sur les régimes de retraite, qui «bafoue le principe fondamental de la libre négo», selon le syndicat. Le projet de loi du ministre de la Sécurité publique sur le port obligatoire de l’uniforme est un autre motif ayant attisé la colère syndicale.

Leur arrivée à l’hôtel de ville devrait coïncider avec l’illumination du pont Jacques-Cartier. Les syndiqués ont été invités à porter leurs désormais célèbres pantalons de camouflage, ainsi que leur casquette rouge.-Avec la collaboration de Claudia Berthiaume

Dans la même catégorie