/regional/montreal/montreal

Le pont Jacques-Cartier, joyau du patrimoine de Montréal

TVA Nouvelles

Inauguré en 1930, le pont Jacques-Cartier aura véritablement une nouvelle vie, dès ce mercredi soir.

Grâce au talent de la firme de divertissement multimédia montréalaise Moment Factory, cette icône de la métropole renaîtra dans le cadre des festivités entourant le 375e anniversaire de la métropole.

Découvrez-en davantage sur ce joyau du patrimoine avant son illumination.

Les grandes dates

1921 : À l’époque, à la hauteur de Longueuil, deux traversiers effectuaient la liaison entre Montréal et la Rive-Sud en été, tandis qu’en hiver, un pont de glace était fabriqué pour permettre le passage des voitures. Mais ce n’est bientôt plus assez. Le besoin d’un nouveau lien entre Montréal et la Rive-Sud s’accroît.

1922 : Les firmes Monsarrat et Pratley remportent un concours lancé pour déterminer le tracé du futur pont.

1925 : Première pelletée de terre, le 26 mai, pour la construction du pont.

1930 : Le 14 mai, le pont est ouvert à la circulation avec trois voies pour les voitures. Dix jours plus tard, le pont est inauguré officiellement.

1934 : Le nouveau pont, qui s’appelait «pont du Havre», se nomme désormais «pont Jacques-Cartier» à la suite d’une pétition.

1956 : Une voie, prévue pour le passage des tramways, n’ayant jamais été utilisée, une quatrième voie est inaugurée sur le pont Jacques-Cartier en juin pour le passage des voitures.

1959 : Inauguration d’une cinquième voie sur le pont en juin; en septembre, un système de péage automatisé est installé en septembre

1962. Près de trois ans après son installation, le système de péage automatisé est aboli.

Les coûts

Si le coût initial de construction du nouveau lien entre Montréal et la Rive-Sud, en 1929, était d’environ 20 millions de dollars, les coûts se sont plutôt chiffrés à 23 millions de dollars, incluant les approches sur remblais.

Le pont Jacques-Cartier a été livré près d’un an et demi plus tôt que prévu, soit en décembre 1929 au lieu de mai 1931.

Des programmes continus de réfection sont en place pour permettre au pont Jacques-Cartier de demeurer sécuritaire pour les usagers.

En chiffres

5 : nombre de voies de circulation

25 : coût en cents pour le passage d’un véhicule et son conducteur en 1959

40 : nombre total de travées (24 du côté de Longueuil et 16 du côté de Montréal)

50 : vitesse de circulation sur le pont en km/h

104 : hauteur en mètres du plus haut point du pont par rapport au niveau de l’eau

2725 : longueur en mètres du pont Jacques-Cartier, de culée à culée

3425,6 : longueur en mètres du pont Jacques-Cartier, incluant les approches

4 millions : nombre de rivets posés

30,5 millions : nombre de passages en 2015 sur le pont Jacques-Cartier

Dans la même catégorie