/regional/montreal/montreal

Ordre de Montréal: 17 personnalités émérites honorées

Agence QMI 

Yannick Nézet-Séguin

Joseph Marzullo/WENN.com

Yannick Nézet-Séguin

La plus haute distinction honorifique de la métropole, l’Ordre de Montréal, a été remise pour la première fois mercredi à 17 Montréalais qui se sont démarqués dans leur domaine, dont trois femmes qui ont reçu la plus haute distinction.

Le titre de commandeur, le grade le plus élevé de l’Ordre, a été remis par le maire de Montréal à la cinéaste documentariste abénaquise Alanis Obomsawin, la veuve de l'homme d'affaires Paul Desmarais et mécène Jacqueline Desmarais, ainsi qu’à Sheila Kussner qui a contribué au soutien psychosocial des patients atteints de cancer.

D’autres personnalités connues ont reçu les titres d’officiers et de chevaliers, dont l’écrivain Dany Laferrière, le chef d’orchestre Yannick Nézet-Séguin, le médecin Jean Davignon, la cinéaste Manon Barbeau et l’éditeur Michel de la Chenelière.

Ces titres soulignent la contribution de ces Montréalais au développement et au rayonnement de la métropole ainsi que la qualité de leurs réalisations.

«Je suis très ému d’être nommé parmi ces géants, a affirmé Dinu Bumbaru, directeur des politiques à Héritage Montréal. On parle beaucoup de la confiance qu’on accorde aux villes, mais l’énergie ne vient pas toujours du politique, elle est aussi dans le magnétisme de la société.»

Les récipiendaires ont été choisis à la suite d’un appel public de candidatures à l’issue duquel le jury a reçu plus de 100 candidatures.

«J’ai une histoire particulière avec Montréal, a souligné quant à elle la cinéaste Manon Barbeau. Mon père [Marcel Barbeau], avait un atelier sur Saint-Hubert et j’ai arpenté toutes les ruelles de Montréal pour l’un de mes films. Ça donne d’autant plus un sens de recevoir cet honneur, avec tout ce groupe de personnes que j’admire énormément»,

Le jury était coprésidé par Louise Arbour et l’explorateur Bernard Voyer, accompagnés de plusieurs autres acteurs du milieu politique, médiatique et social.

L’Ordre de Montréal, créé par le maire de Montréal, prend le relais de l’Académie des Grands Montréalais, créée en 1988 par la Chambre de commerce du Montréal Métropolitain, qui, elle-même, avait repris une initiative du Canadien National, lancée dix ans plus tôt. Tous les récipiendaires de ces anciennes distinctions, dont Denys Arcand, Yvon Deschamps et Oliver Jones, ont été admis également à l’Ordre de Montréal

Voici la liste des lauréats:

Commandeur-commandeure

Alanis Obomsawin

Jacqueline Desmarais

Sheila Kussner

Officier-officière

Dany Laferrière

Yannick Nézet-Séguin

Françoise Sullivan

Dinu Bumbaru

Karel Velan

Jean Davignon

Chevalier-chevalière

Manon Barbeau

Michel de la Chenelière

Michelle Dawson

Ashok Vijh

Joanne Burgess

Yvan Allaire

France Labelle

Pierre Côté

De «Grands Montréalais» aussi honorés

La médaille de commandeur de l’Ordre de Montréal a par ailleurs été décernée à certains membres de l’Académie des Grands Montréalais qui n’avaient pas pu assister en décembre dernier à la cérémonie de transition vers l’Ordre de Montréal. Ainsi, Denys Arcand (2010), Aldo Bensadoun (2011), André Caillé (2002), Yvon Deschamps (2010), Paul Gérin-Lajoie (2007), Oliver Jones (2014), Alexander Kennedy Paterson (1998), Bartha Maria Knoppers (2014), Robert Lacroix (2002), Margaret Lock (2005), Dominique Michel (2002), Eugene N. Riesman (1993), Denise Robert (2008) - elle était représentée par Denys Arcand -, Alvin Cramer Segal (2014) et Michel Tremblay (1978) ont été salués pour leur parcours, mercredi, durant le même événement.