/regional/montreal/montreal

Premier coup d'éclat des policiers du SPVM

TVA Nouvelles et Agence QMI

Alors que les festivités du 375e anniversaire se sont amorcées mercredi, la Fraternité des policiers du SPVM a réalisé un premier coup d'éclat, en matinée, en faisant installer plusieurs panneaux publicitaires pour narguer le maire Denis Coderre.

«Un maire qui méprise ses policiers et ses policières depuis trois ans, ça se fête», peut-on lire sur l'affiche installée aux abords du pont Jacques-Cartier.

Panneau publicitaire de la Fraternité des policiers (Denis Coderre méprise...)

TVA Nouvelles

Dans un communiqué publié mercredi matin, la Fraternité critique le maire Coderre pour l’obtention de la loi 15 sur les retraites.

«Une loi qui attaque le principe fondamental de la libre-négo et coupe à terme en rémunération globale plus de 9000$ de bénéfices par année, sans négociation, à chacun des policiers et policières de Montréal», est-il écrit.

«Méprisés parce qu’une autre loi vraisemblablement inconstitutionnelle demandée et obtenue par le maire (loi 24/pacte fiscal) empêche une véritable négociation et abolit l’arbitrage impartial que leur garantit la jurisprudence de la Cour suprême».

La Fraternité se dit aussi méprisée parce que ses policiers sont sans contrat de travail depuis le 31 décembre 2014.

Manifestation ce soir

La Fraternité a aussi enjoint ses membres à participer à une manifestation, mercredi soir, dans les rues de la ville, alors que des milliers de personnes sont attendues pour assister à l'illumination du pont Jacques-Cartier.

Les panneaux publicitaires se situent aux endroits suivants :

-Pont Jacques-Cartier, côté ouest à Montréal

-Avenue Viger ouest, coin de Bullion

-Boulevard Saint-Laurent, coin Maisonneuve

-Autoroute 10, coin de la route 132

 

Dans la même catégorie