/news/currentevents

Chutes Jean-Larose: l'identité de la victime connue

Journal de Québec et Agence QMI

Les recherches ont repris lundi matin à Sainte-Anne-de-Beaupré dans la région de Québec pour trouver une jeune femme qui serait tombée dans les chutes Jean-Larose, dimanche.

L'incident s’est produit vers 15 h, dimanche, au haut des chutes, situées tout juste au pied du mont Sainte-Anne.

Maïté Viens, âgée de 20 ans selon les autorités, aurait perdu pied avant d'être emportée par le courant.

«Elle se trouvait dans un sentier très escarpé et aurait trébuché avant de tomber dans l'eau», a précisé la porte-parole de la SQ, Christine Coulombe, dimanche. Selon des habitués du secteur, les chutes seraient d'une hauteur d'environ 100 pieds. La jeune femme était accompagnée d'une amie qui n'a pas été blessée.

Les autorités ont pris la décision de fermer le barrage situé en amont des chutes afin de réduire le débit de l’eau, pour faciliter le travail de recherche.

Selon les informations obtenues par TVA Nouvelles, Maïté Viens serait originaire des Îles-de-la-Madeleine et résiderait dans la région de Québec pour ses études.

Autour de 16h lundi, les recherches terrestres de la Sûreté du Québec ainsi que le survol en hélicoptère avaient cessé.

Les autorités vont se concentrer sur les recherches marines, pour cela il faut attendre que le niveau de la chute ait baissé.

Il y a plusieurs niveaux de recherches qui doivent être effectués sur la rivière Jean-Larose, non seulement dans les bassins des trois chutes de la rivière ainsi que dans le contre-bas de la chute principale.

 

 

Dans la même catégorie