/regional/saguenay

Des maisons toujours inondées au Lac-Saint-Jean

Une cinquantaine de résidences étaient toujours inondées mardi en fin d’après-midi, au Lac-Saint-Jean.

Les maisons qui sont touchées sont concentrées dans les secteurs de Saint-Ludger-de-Milot et de Sainte-Jeanne d'Arc.

L'eau a fait plus de dommages que prévu la fin de semaine dernière.

À Métabetchouan, la plage Le Rigolet est jonchée de billes de bois et de branchage. La municipalité a demandé l’aide financière et technique de Québec.

«Il y a une partie du travail qui nécessitera une machinerie plus lourde. On ne pourra pas tout faire par nous-mêmes», a dit le maire Lawrence Potvin.

Quelques kilomètres plus loin, à Chambord, l'eau a grugé la plage bien plus qu'elle n'a laissé de débris.

Serge Desbiens a vu son terrain perdre une trentaine de pieds en longueur et un peu plus d'un pied en hauteur.

«Rio Tinto aurait pu gérer ça plus efficacement, a dit M. Desbiens. Ils auraient pu baisser le niveau du lac en février ou en mars pour prévoir le coup.»

Dans plusieurs municipalités, la nappe phréatique a monté. La direction de la santé publique recommande de faire bouillir l'eau avant de consommer si elle est trouble.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.