/news/currentevents

Elle témoigne du fléau de la sextorsion

Sébastien Dubois | TVA Nouvelles

Le phénomène du sextage est devenu un véritable fléau chez les jeunes. Une femme de Lévis qui a été victime de sextorsion alors qu'elle avait 17 ans s'est confiée à TVA Nouvelles.

Laurie Anne Belec qui a aujourd'hui 19 ans parle des dommages collatéraux du sextage. Lorsqu'elle avait 17 ans, elle a entretenu une conversation avec une connaissance sur les réseaux sociaux.

Puis, sur un coup de tête, elle a décidé un jour de lui envoyer une photo d'elle en sous-vêtements

L'individu a par la suite mis cette photo sur Facebook pour ensuite la retirer, mais il s'en servait comme chantage à l'endroit de Laurie Anne.

Il voulait entretenir une relation avec elle. Il l'a menacée. Il voulait davantage de photos et demandait des photos plus explicites. Elle vivait constamment dans la peur.

«Je me réveillais le matin et je me disais qu'elle pourrait être en ligne aujourd'hui, dans une heure, dans une minute. Est-ce qu'il va m'écrire aujourd'hui? Qu'est-ce qu'il va me demander aujourd'hui?» raconte la jeune femme.

Laurie Anne a d'abord raconté son histoire a une amie et a finalement dénoncé l'individu à la police. «C'était vraiment une honte, c'était gênant d'aller chercher de l'aide et de dire "J'ai fait ça"», ajoute-t-elle.

Elle souhaite désormais sensibiliser les jeunes aux dangers de ce fléau.

Dans la même catégorie