/regional/estduquebec/basstlaurent

La tension monte dans le dossier de la cathédrale de Rimouski

Agence QMI

Les membres du regroupement pour la sauvegarde de la cathédrale de Rimouski reprochent aux proches collaborateurs de l'archevêque Denis Grondin de mettre en garde la population contre leur organisation.

Les membres du regroupement font notamment référence à une lettre envoyée il y a quelques jours par l'archevêché de concert avec la Fabrique Saint-Germain aux prêtres responsables de paroisse ainsi qu'à tous les membres d'assemblée de fabrique du diocèse.

Dans cette lettre, l'archevêché se dissocie du regroupement et demande à la population d'être vigilante face à toute forme de sollicitation.

«Ils demandent au conseil de Fabrique de prendre une décision contre le Regroupement diocésain, un regroupement qui n’a comme objectif que de tendre la main pour trouver une solution qui ferait l’affaire de l’ensemble des chrétiens de ce diocèse», a souligné le président de la Fabrique Saint-Éloi.

«C’est un manque flagrant de reconnaissance et d’intelligence de l’ensemble des présidents de Fabrique, a affirmé Jacques Landry du Regroupement diocésain pour la sauvegarde de la cathédrale. Je trouve ça complètement aberrant. [...] On va déposer un mémoire le 3 juin prochain, en même temps que d’autres organisations. La cathédrale doit demeurer un lieu de culte avec des activités à l’intérieur qui vont permettre son financement.»

Dans la même catégorie