/news/currentevents

Des pneus crevés par un «objet métallique artisanal»

Valérie Bidégaré | Agence QMI

Agence QMI

Au moins trois automobilistes ont vu les pneus de leur véhicule être crevés par un «objet métallique artisanal» placé délibérément sur la chaussée par des malfaiteurs dans le secteur de Breakeyville, à Lévis. Il s’agit d’un scénario similaire à celui perpétré sur l’autoroute 73 en début de semaine.

Les automobilistes dont les véhicules ont été endommagés circulaient sur les chemins Beauséjour et Saint-Romain, entre les 11 et 15 mai, avant que leurs pneus roulent sur «l’objet métallique artisanal» subissant ainsi une crevaison.

«On a retrouvé l’objet métallique artisanal», a confirmé vendredi le porte-parole du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL), Christian Cantin, qui a précisé qu’un ou des individus l'ont placé délibérément sur la chaussée.

«C’est un genre de petit carré avec un clou, un objet métallique, qui crève les pneus. C’est le même qu’on a pu observer au niveau de la Sûreté du Québec», a-t-il indiqué.

Scénario similaire à l’autoroute 73

Ces nouveaux méfaits se sont d'ailleurs produits non loin de ceux survenus les 21 et 22 mai sur l’autoroute 73 Nord, dans le secteur de Saint-Lambert-de-Lauzon. Plusieurs véhicules ont été victimes d'une crevaison à proximité des sorties 123 et 130 alors qu’un scénario similaire avait été orchestré. La Sûreté du Québec avait reçu plus d’une dizaine de plaintes d’automobilistes dont les véhicules ont été endommagés.

Qui plus est, un quatrième automobiliste aurait contacté les autorités le 15 mai après que son véhicule eut été endommagé alors qu’il circulait à proximité du 1520, rue des Rivières, à Saint-Nicolas. Toutefois, M. Cantin soutient que les enquêteurs ne peuvent établir de corrélation entre ce cas-ci et les précédents puisqu'aucun «objet métallique artisanal» n’a été retrouvé sur les lieux.

Le SPVL sollicite l’aide de la population afin de recueillir des informations permettant de retrouver le ou les suspects «qui installeraient les dispositifs sur le sol», selon M. Cantin, en composant le 418-835-5436.

«Si d’autres automobilistes ont subi des dommages à leur véhicule, ils peuvent contacter directement le Service de police», a suggéré le porte-parole.