/news/society

Des travailleurs en grève donnent un coup de pouce aux sinistrés

TVA Nouvelles

Quelque 125 travailleurs de la construction en grève ont pris part à une corvée pour venir en aide aux sinistrés des inondations à Pointe-Calumet, vendredi matin.

«On a eu nos anges, on a eu nos sauveurs, a lancé Samantha Séguin, fondatrice bénévole du Collectif Pointe-Calumet. C’est la plus belle aide que j’ai jamais vue. Ils ont traité les sinistrés comme si c’était des membres de leur famille.»

Les ouvriers ont été appelés à la demande d’un regroupement de bénévoles de Pointe-Calumet, qui s’occupe de porter assistance aux citoyens touchés par les crues historiques des dernières semaines.

«On s’est occupé de tout ce qui est urgence, a expliqué Mme Séguin. On a fait une tournée de porte-à-porte et on a téléphoné aux sinistrés pour savoir quels étaient leurs besoins. On s’est ajusté.»

De 7h30 à 14h, les travailleurs en grève se sont notamment affairés à nettoyer le secteur est de la ville. Ils ont notamment sorti certains matériaux des sous-sols inondés, rétabli les accès aux maisons afin de pouvoir rebrancher l’électricité et retiré les nombreux sacs de sable érigés en digue.

«On a enlevé beaucoup de sacs de sable, a déclaré Mélanie Béland, qui participé à la corvée. Comms ils sont très mouillés, c’était très lourd.»

Celle qui est soudeuse haute-pression pour le local 144 du Conseil provincial du Québec des métiers de la construction soutient l’initiative pourrait même être répétée samedi dans une autre ville.

«Les gens étaient contents de nous voir, dit-elle. On a fait un bon travail.»

Dans la même catégorie