/regional/estduquebec/cotenord

Sur la Côte-Nord, une épave se dévoile au gré des tempêtes

Alexandre Cantin | TVA Nouvelles

Les fortes marées des derniers mois ont fait apparaître un vestige datant de 1869 sur la Côte-Nord. Des éléments de la membrure d’une barque, jusqu’ici ensevelis sous le sable d’une plage du secteur des Îlets Caribou à Baie-Trinité ont été récemment révélés par la nature.

Il s’agirait du Zetus ou du Margaret, des embarcations qui ont sombré lors d’un naufrage faisant 31 morts survenu en pleine nuit lors d’une tempête. C’est la troisième fois en 18 ans que l’effet de l’érosion des berges fait apparaître cette épave.

«C’est la même chose avec le Melicite qui se trouve à Pointe-à-Poulin. Ce sont des vestiges qui apparaissent et disparaissent selon les mouvements des sables des plages. Elle est apparue en 1999 quand elle a été déclarée pour la première fois. Elle réapparait en 2008 et en 2017», explique l’archéologue Érik Phaneuf.

Aucun projet de conservation de cette épave n’existe. Il est probable qu’elle soit à nouveau ensevelie au cours des prochaines semaines.

Une centaine de naufrages ont été répertoriés sur une distance d’à peine une trentaine de kilomètres entre Pointe-aux-Anglais et Baie-Trinité. Une vingtaine d’épaves ont déjà été découvertes à ce jour, soit sur la plage, soit sous l’eau. Le secteur cache encore de nombreuses épaves encore inconnues.

Le phénomène d’érosion des berges pourrait contribuer à les révéler au cours des prochaines années.

Dans la même catégorie