/regional/troisrivieres/mauricie

Inondations

Une centaine de maisons toujours isolées en Mauricie

TVA Nouvelles

Des sinistrés des inondations qui se sentent oubliés. Dans plusieurs régions, on est dans la phase reconstruction, mais ce n'est pas le cas en Mauricie, où une centaine de résidences sont toujours isolées.

Dans certains secteurs de Maskinongé et Louiseville, c'est encore la chaloupe qui est le meilleur moyen de transport.

On calcule qu'il faudra encore deux semaines avant que l'eau se retire complètement.

«On va être rendu à trois mois, explique Yvon Deshaies, le maire de Louiseville. Ces gens-là vont avoir connu trois mois d'inondation autour de leur maison. Ça, je vous le dis, c'est un record, ça! On n'est pas à Venise, en Italie, mais on s'en vient bien. Ça va bien!»

Dans le secteur de la Langue-de-Terre, les résidents croyaient bien en avoir fini avec les inondations. Il y a deux jours, l’eau a recommencé à s’accumuler sur une route qui était complètement à sec. Cette fois, c'est la nouvelle lune qui fait monter l'eau.

«On a tout enlevé! dit une résidente. On commençait à nettoyer et là c'est à recommencer parce qu'on ne pensait pas que c'était pour remonter comme ça!»

«Depuis deux jours, dix centimètres par jour, ajoute un autre résident. Moi, j'ai mesuré en arrière, je suis bon encore jusqu'à trois mètres. À trois mètres, il faut que je revienne, il faut que je réinstalle mes barricades.»

Dans la même catégorie