/news/politics

Trudeau confirme la tenue du Sommet du G7 dans Charlevoix en 2018

Agence QMI

Le gouvernement fédéral a confirmé samedi ce que tout le monde savait déjà: le prochain Sommet du G7 se tiendra l’an prochain au Manoir Richelieu à La Malbaie, dans Charlevoix.

L’annonce a été faite sur place par le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, Jean-Yves Duclos, et sa collègue du Revenu national, Diane Lebouthillier.

Au même moment, le premier ministre Trudeau, qui prend part à l’actuel Sommet du G7 en Sicile, en Italie, a commenté la venue des leaders du monde libre dans Charlevoix en 2018.

«Le Canada est fier d’accueillir le Sommet du G7 de 2018 dans Charlevoix, a dit M. Trudeau. Cette région dynamique est à l’image de notre pays - du bilinguisme, à la diversité culturelle, en passant par des paysages éblouissants chaque saison. Je suis impatient d’accueillir mes homologues l’an prochain dans la magnifique région de Charlevoix. Je suis convaincu qu’ils en tomberont amoureux, tout comme les Canadiens l’ont fait depuis des générations.»

Selon Ottawa, le Sommet du G7 de l’an prochain permettra au Canada de faire rayonner ses priorités sur la scène internationale, à savoir renforcer la classe moyenne, avancer l’égalité des sexes, lutter contre les changements climatiques et promouvoir le respect de la diversité et de l’inclusion.

Il s’agira de la sixième rencontre du genre à se tenir en sol canadien et du premier rendez-vous à se tenir au Québec depuis 1981. L’événement avait alors eu lieu à Montebello, en Outaouais.

Le Manoir Richelieu a été construit en 1899 sur la falaise de Pointe-au-Pic, d’où l’on peut admirer le fleuve Saint-Laurent. Un feu a complètement détruit l’hôtel original en 1928. L’actuel lieu d’hébergement date de 1929 et compte 250 chambres. Un bâtiment voisin abrite par ailleurs le Casino de Charlevoix.

Dans la même catégorie