/news/currentevents

Les parents de Maïté Viens lancent un appel à l'aide

TVA Nouvelles et Agence QMI 

La mère de la jeune femme qui a sombré il y a une semaine dans les chutes Jean-Larose près de Québec, a lancé un véritable cri du cœur aux autorités pour que davantage soit fait pour retrouver Maïté Viens.

«Ça fait sept jours qu'on attend, a expliqué Lancy Cummings, la mère de Maïté, émue. C’est parce qu’elle est morte qu’elle n’est pas importante? Je l’ai mis au monde et j’aimerais la ramener avec moi.»

Des plongeurs de la Sûreté du Québec ont fouillé un bassin samedi, mais il n’y a pas eu de recherches dans l’eau dimanche. On ne savait pas s’il y en aurait lundi. Les recherches sont compliquées par le fort débit de la rivière.

«J’aimerais cela que ces gens croient que ces inhumain de nous laisser tout seuls en bas. C’est un manque de dignité même si elle est morte», a ajouté la mère.

C'est maintenant grâce à des amis bénévoles et des amis plongeurs professionnels que les recherches se sont poursuivies dimanche. «Elle est trop belle pour qu’on la laisse au fond d’un lac et qu’on attende qu’elle sorte d’elle-même», a-t-elle précisé.

La femme de 21 ans est disparue il y a une semaine dans les eaux des chutes de la rivière Jean-Larose à Sainte-Anne-de-Beaupré près de Québec. Après de multiples recherches terrestres, les plongeurs de la Sûreté du Québec ont tenté de sonder les différents bassins malgré la force du courant, sans résultats.

Les parents de la jeune femme ont l'impression d'être laissés à eux-mêmes. «Nous avons besoin que le débit d’eau cesse. Demain (lundi), on ne sait pas qui sera là à part notre famille et nos amis», a-t-elle dit.

«Ça fait sept jours qu’on me demande toujours d’être dans des réunions. Je veux des actions. Je veux du monde qui agisse sur le terrain», a conclu la mère.

Dans la même catégorie