/regional/troisrivieres/mauricie

Un cheval meurt dans un rodéo à Saint-Tite

TVA Nouvelles

Les vétérinaires ont dû euthanasier un cheval après une blessure survenue pendant un rodéo, dimanche, à Saint-Tite.

La blessure a eu lieu pendant les rodéos de l’International Professional Rodeo Association (IPRA). On célébrait aussi le 50e anniversaire du Festival western de Saint-Tite ainsi que le 150e anniversaire de la Confédération canadienne.

Pendant une des compétitions, un des cavaliers a été éjecté de son cheval, avant la chute de celui-ci. La bête de 6 ans a été gravement blessée à la colonne vertébrale et sa moelle épinière a été affectée. Les organisateurs de la compétition ignorent pour le moment ce qui a causé sa chute.

Les vétérinaires sur place ont tenté de venir en aide à l’animal, mais en raison de la nature de ses blessures, il est mort des suites de son accident.

«Les chevaux utilisés dans ce genre de compétitions, ce sont des chevaux spécialisés, comme on peut voir dans le cadre des compétitions équestres, détaille Pascal Lafrenière, directeur général du Festival western de Saint-Tite. Ils sont développés pour ça et sont aptes à faire face à ce genre d’activité là.»

Capture d'écran/TVA Nouvelles

Ce serait la première fois en 50 ans qu’un animal se serait blessé à la colonne de cette façon. M. Lafrenière parle d’ailleurs d’un événement «rarissime».

«De mémoire d’homme, selon les gens avec qui j’ai échangé, c’est la première fois qu’ils voyaient ça», dit-il.

Une autopsie sera pratiquée sur l’animal. Les organisateurs de l’événement veulent ainsi mieux comprendre ce qui est survenu pour éviter que des événements du genre se reproduisent.

«Il y a des liens affectifs entre le propriétaire et son cheval, souligne le directeur général du Festival. On offre nos sympathies au propriétaire.»

Le cavalier, pour sa part, se porte bien.

Dans la même catégorie