/news/world

Oregon

Enceinte, un transgenre doit cacher sa grossesse

TVA Nouvelles d'après CNN

Trystan Reese, un transgenre enceinte de son premier enfant et son conjoint doivent vivre avec les préjugés et parfois cacher cette grossesse inhabituelle lorsqu’ils sortent en public, en Oregon.

Né de sexe féminin, Trystan a commencé à prendre des hormones il y a une dizaine d’années, mais a tout arrêté lorsqu’il a appris qu’il attendait un enfant.

Lui et son conjoint, Biff, sont déjà parents. Ils sont devenus les tuteurs légaux de la nièce et du neveu de Biff il y a déjà 7 ans, et forment une famille unie.

capture d'écran, CNN

capture d'écran, CNN

Leurs enfants sont très heureux de la naissance à venir, et d’accueillir un petit frère dans la famille.

«Plus la grossesse avance, plus ça devient évident que ce n’est pas juste un homme avec une bedaine de bière», explique Biff Chaplow en entrevue à CNN.

«Tous les médecins à qui nous avons parlé nous ont dit que c’était absolument possible, sécuritaire et que c’est une bonne décision médicale que de mener à terme la grossesse», ajoute Trystan, dont l’accouchement est prévu le 14 juillet prochain.

Le couple doit composer avec les commentaires négatifs d’étrangers, et doit prendre des mesures de précaution lorsqu’ils sortent.

«J’essaie de mettre plusieurs couches de vêtements lorsque je vais au magasin, pour tenir à l’écart la négativité qui pourrait être dirigée à mon endroit», précise M. Reese.

«Nous sommes un couple dévoué l’un à l’autre, envers les autres, et envers nos enfants. Nous planifions d’être aussi dévoués envers notre bébé à venir qu’envers nos enfants», ajoute l’homme enceinte.

Le fœtus est en très bonne santé, et son suivi médical est fait rigoureusement.