/news/currentevents

Un policier ouvre le feu sur un individu dans le Grand Nord

Maxime Deland

 - Agence QMI

MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Pour la deuxième fois en l’espace de quatre jours, un policier du Grand Nord québécois a ouvert le feu sur un individu qui aurait foncé vers lui en le menaçant d’un couteau, mercredi, à Inukjuak.

Vers 12 h 30, deux appels ont été logés au Corps de police régional de Kativik concernant un homme agressif envers des membres de sa famille.

Un troisième appel d’urgence a été effectué quelques minutes plus tard pour signaler que l’homme de 24 ans s’affairait désormais à menacer des passants avec des roches.

Un policier serait arrivé sur les lieux quelques minutes plus tard. À ce moment, le suspect serait sorti d’un cabanon en pointant un couteau sous sa gorge.

Après avoir été sommé à plusieurs reprises de lâcher son arme, le jeune homme se serait emparé d’une roche et aurait chargé le policier en pointant son couteau en direction de l’agent.

Le policier aurait alors tiré en direction de l’individu, l’atteignant à au moins une occasion. Le jeune homme aurait subi de graves blessures et «on craindrait pour sa vie», a indiqué le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI), qui devra faire la lumière sur cet événement ayant pris une tournure dramatique.

Huit enquêteurs du BEI se rendront dans cette petite communauté du nord du Québec au cours des prochaines heures pour entamer leur travail d’investigation.

Rappelons que samedi matin, un policier a abattu Illutaak Anautak, 19 ans, qui venait de poignarder au moins cinq membres de sa famille, dont trois mortellement, à Akulivik, un village situé à environ 200 km au nord d’Inukjuak.

Dans la même catégorie