/news/society

Les corrigés d'examens en circulation sur le web sont des faux

Daphnée Dion-Viens | Agence QMI 

Capture d'écran TVA Nouvelles

Les corrigés d’examens qui circulent sur le web depuis quelques jours sont des faux. Un élève a admis jeudi être à l’origine de ce canular, a indiqué le ministère de l’Éducation.

Depuis le début de la semaine, des corrigés des épreuves ministérielles d’histoire, de sciences et de mathématique de la séquence Sciences naturelles circulent sur le web.

Or, un élève de quatrième secondaire a admis jeudi avoir modifié des corrigés des années antérieures pour que la mention «juin 2017» y apparaisse. Il a par la suite fait circuler des photos de ces corrigés falsifiés sur le réseau social Snapchat, où des centaines d’élèves les auraient partagés à leur tour. Il n’a pas été possible de savoir si l’élève sera pénalisé pour ce geste.

Par ailleurs, de vrais corrigés des examens d’histoire et de mathématique séquence Sciences naturelles ont aussi circulé sur le web, mais ils ont été publiés après la tenue de ces épreuves, a indiqué le ministère de l’Éducation. Jusqu’à maintenant, aucune réelle fuite n’a été décelée, a précisé son porte-parole, Bryan St-Louis.

En début de semaine, un «incident technique» a toutefois forcé le ministère à modifier l’examen de mathématique de la séquence Culture, société et technique, prévue vendredi. Un examen de remplacement devra être utilisé puisque des copies de cet examen auraient été distribuées par erreur en début de semaine.

Il y a deux semaines, un «bris de confidentialité» survenu aux services d’impression du Centre de services partagés du Québec avait aussi forcé le ministère à modifier l’épreuve d’anglais avant sa tenue.

Dans la même catégorie