/finance/homepage

Les voleurs d’électricité ciblés par Hydro-Québec

Hydro-Québec prend les grands moyens pour contrer le vol d’électricité sur son réseau. Une nouvelle escouade interne qui cible directement les fraudeurs sur le terrain vient de voir le jour.

Au cours des derniers jours, Hydro-Québec dit avoir mis la main sur plusieurs voleurs d’électricité dans les régions des Laurentides et de Lanaudière lors de l’opération Ampère.

Le but: récupérer les 75 millions $ potentiellement volés en électricité chaque année par des fraudeurs extrêmement actifs partout sur le réseau de la société d’État.

Au cours de la dernière année, le nombre de cas de vol d’électricité a augmenté de 12% chez Hydro-Québec, alors que 605 vols ont été répertoriés officiellement.

Grâce à une technique d’analyse développée par sa nouvelle division Intégrité et protection des revenus, Hydro-Québec dit avoir identifié 200 suspects potentiels dans les régions des Laurentides et de Lanaudière.

Résultats

«Nos résultats confirment que nous avions raison de les suspecter. On a une note de 100% depuis deux jours sur la dizaine de cas inspectés», a indiqué hier au «Journal de Québec» le porte-parole de la société d’État, Marc-Antoine Pouliot.

Avec l’aide des policiers de la Sûreté du Québec (SQ), Hydro-Québec mène des vérifications dans des résidences d’individus suspectés de voler de l’électricité.

Avec les nouveaux compteurs intelligents, il semble d’ailleurs plus difficile de frauder la société d’État.

Les analystes d’Hydro-Québec sont maintenant capables d’obtenir une lecture en temps réel de la consommation des clients.

50 employés

Hydro-Québec soutient que sa nouvelle division chargée de récupérer des millions de dollars en électricité volée compte maintenant 50 personnes.

«On veut aller chercher le maximum, alors on met tous nos efforts dans cette division», a précisé M. Pouliot.

Hydro-Québec refuse de préciser l’ampleur du vol d’électricité sur son réseau, insistant sur le fait qu’il n’y a pas de «gros ou de petits vols».

La société d’État affirme que le vol d’énergie lui fait perdre chaque année de 0,3% à 1% du total annuel des ventes d’électricité au Québec. Ce qui représente une perte de 22 à 75 millions $ pour Hydro-Québec.

Les vols d’électricité en hausse

•2010: 432

•2011: 534

•2012: 671

•2013: 473

•2014: 644

•2015: 538

•2016: 605

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.