/news/society

10 règles d’or avant de consommer du cannabis

Problèmes de mémoire et de santé mentale, accidents automobiles, dépendance: la consommation de cannabis comporte son lot de dangers pour la santé, rappellent des scientifiques.

À un an de la légalisation de la marijuana récréative, six associations médicales ont présenté vendredi à Ottawa une liste de 10 règles à suivre afin de réduire les facteurs de risques.

1. Éviter de consommer du cannabis: l’abstention est évidemment la meilleure façon de ne pas courir de risque pour la santé.

2. Attendre à un âge plus avancé avant de consommer: les ados de moins de 16 ans sont plus à risque de développer des problèmes sociaux, de santé et d’apprentissage, selon les chercheurs.

3. Consommer des produits moins puissants: les produits avec un haut taux de THC (tétrahydrocannabinol) sont plus néfastes que ceux comportant un taux élevé de cannabidiol, un autre agent actif présent dans le cannabis.

4. Éviter les produits synthétiques: le cannabis naturel est plus sain pour la santé que les produits synthétiques de type «Spice» ou «K2».

5. Éviter de fumer des joints: la consommation de cannabis dans un vaporisateur est moins dommageable pour les poumons que s’il est fumé dans un joint, surtout s’il est roulé avec du tabac. L’ingestion d’aliments à base de cannabis est aussi préférable au joint classique.

6. Éviter les pratiques d’inhalations nocives: prendre de grandes bouffées ou retenir sa respiration intensifie l’effet, mais augmente aussi la quantité de substances nocives dans les poumons.

7. Réduire la fréquence de consommation: l’usage quotidien de cannabis augmente les risques pour la santé. Les experts recommandent de ne pas fumer plus qu'une fois par semaine.

8. Éviter de conduire gelé: il est conseillé d’attendre au moins six heures après avoir fumé du pot avant de conduire une automobile.

9. Éviter de consommer si on est vulnérable: les femmes enceintes et les personnes ayant un historique familial de psychose ou de troubles mentaux devraient s’abstenir de consommer du pot.

10. Éviter de combiner les risques décrits plus haut: fumer régulièrement à un jeune âge des produits avec une forte concentration de THC, par exemple, multiplie les risques pour la santé.

Source: American Journal of Public Health.

«La fumée du cannabis brûlé est risquée pour les voies respiratoires, alors que la vapeur dans un vaporisateur annule pratiquement ces risques», explique Jean-Sébastien Fallu, professeur agréé de l’école de psychoéducation de l’Université de Montréal.

Ces nouvelles directives s'attaquent au fait que le taux d'usage de cannabis au Canada demeure parmi les plus élevés de la planète. Plus de 10 % des adultes au Canada ont avoué avoir consommé du cannabis au cours de la dernière année.

La ministre fédérale de la Santé, Jane Philpott, s’est montrée en accord avec ces recommandations et a rappelé du même coup que la consommation est toujours illégale jusqu’au 1er juillet 2018.

Dans la même catégorie