/news/politics

Seulement 6 % de véhicules électriques au gouvernement

TVA Nouvelles

Le gouvernement québécois veut augmenter le nombre de véhicules verts sur les routes de la province, mais il aura fort à faire dans sa propre cour : la grande majorité de la flotte gouvernementale fonctionne toujours à l'essence ou au diesel.

Sur une flotte de 6806 véhicules, on en dénombre seulement 437 qui sont électriques ou hybrides rechargeables, soit environ 6 %.

Ce nombre comprend la majorité des véhicules du ministère des Transports, ce qui inclut des déneigeuses et des niveleuses.

Le gouvernement a pour objectif de faire monter ce chiffre à 1000 véhicules, d’ici 2020. Une fois cet objectif atteint, les véhicules verts représenteront près de 15 % du parc automobile du gouvernement.

Toutefois, ce chiffre ne pourra pas atteindre le 100 %, du moins pour le moment, parce que ce ne sont pas tous les véhicules qui peuvent être convertis à l’électricité.

«On a beaucoup de Chevrolet Volt ou de Ford C-Max, soulève le porte-parole du ministère des Transports, Alexandre Bougie. Cependant, dans les besoins des différents partenaires, on retrouve aussi des véhicules autres que des véhicules légers. On voit souvent des camions, de la machinerie, et à l’heure actuelle, il n’y a pas nécessairement l’offre adéquate en terme de véhicule [électrique].»

Le gouvernement assure qu’il regarde ce qui se fait dans le domaine du véhicule électrique, entre autres pour les camions et les autobus. Mais on ne trouve pas nécessairement de fournisseurs

«On cherche et on travaille avec notre expertise pour toujours bien accommoder les différents partenaires du ministère», souligne M. Bougie.

-D'après les informations de Véronique Prince

Dans la même catégorie