/news/society

L'Isle-aux-Coudres perd son médecin, les résidents sont inquiets

TVA Nouvelles

La population de L'Isle-aux-Coudres est inquiète depuis que son seul médecin a pris sa retraite il y a deux semaines.

Le docteur Marcel Éthier a quitté à l'âge de 71 ans le 17 juin dernier son cabinet, après 20 ans de service dans cette communauté.

Aucune relève n'a encore été trouvé, et ça inquiète les 900 patients devenus du jour au lendemain orphelins. Ce sont majoritairement des personnes âgées, une clientèle plus vulnérable.

On n’avait pas vu une telle situation depuis les années 1950 sur l’île.

«Je me sens insécure, et toute la population de l’île aussi, exprime Nicole Desgagné, réceptionniste pendant 20 ans pour le médecin, en entrevue avec TVA Nouvelles. Ce n’est pas facile maintenant : il faut se rendre au CLSC ou directement à Baie-Sant-Paul, à l’urgence ou à la clinique médicale.»

Et bien entendu, pour se rendre sur la terre ferme, il faut utiliser le traversier. En hiver, il y a moins de passage du bateau, ce qui peut compliquer les choses.

Les préoccupations des citoyens ont trouvé écho chez le maire de la municipalité,

«Les gens m'en parlent beaucoup, avoue Dominic Tremblay. Bien sûr que plus de médecin local, c'est inquiétant pour ces personnes-là, que ce soit les personnes âgées, mais les jeunes familles aussi. En plus, on veut attirer le plus de jeunes familles possible à L'Isle-aux-Coudres. Pas de médecin, c'est impensable. Il faut que ça arrive le plus rapidement possible.»

En cas d'urgence, on trouve tout de même sur L'Isle-aux-Coudres un CLSC, une infirmière et deux ambulanciers. Si toutes ces personnes sont occupées, on doit absolument traverser sur le continent, par traversier.

Un docteur a été approché, mais rien n’est assuré. Pour les six prochains mois, le Dr Ethier va continuer de venir, malgré sa retraite, au moins une fois par semaine pour rencontrer ses patients les plus vulnérables.

Dans la même catégorie