/finance/homepage

Devolutions

Briller aux États-Unis... à partir de Lavaltrie

Geneviève Quessy | Agence QMI

Geneviève Quessy

Devolutions continue sa fulgurante expansion. Avec un chiffre d’affaires qui approche les 7 millions $ cette année, l’entreprise en nouvelles technologies compte maintenant 300 000 clients à travers 130 pays, dont Disney, Microsoft et la NASA.

Élu PDG de l’année Investissement Québec 2016 de l’Association québécoise des technologies (AQT), ainsi que lauréat du prix provincial Arista de la Jeune Chambre de commerce de Montréal dans la catégorie Jeune leader international, David Hervieux, le fondateur de Devolutions, est certes un modèle de succès.

«Communauté forte»

En 2010, il travaillait seul dans son sous-sol comme consultant informatique lorsqu’il s’est rendu compte que le logiciel qu’il avait créé pour accéder à distance aux ordinateurs de ses clients pouvait avoir un potentiel commercial.

Son Remote Desktop Manager compte maintenant 300 000 utilisateurs dans 130 pays, dont Microsoft, Boeing, Shell, Disney, Sony, Airbnb et la NASA.

Avec un chiffre d’affaires qui double chaque année et provient à 97 % de l’extérieur du Canada, Devolutions est devenu un leader mondial dans le domaine de la gestion de connexions à distance et de mots de passe.

L’entreprise compte maintenant 85 employés et prévoit doubler ce nombre d’ici deux ans. «C’est d’abord notre service à la clientèle, qui nous démarque», explique Maxime Trottier, vice-président aux ventes et marketing. «On a créé une communauté forte autour du produit avec un blogue et un forum très animé dans lequel les utilisateurs sont en contact direct avec les développeurs, qui tiennent compte de leurs feedback.»

Techno Centre

La dernière innovation de Devolutions? L’implantation d’un Techno Centre adjacent à ses bureaux de Lavaltrie, destiné à devenir un incubateur d’entreprises dédiées aux nouvelles technologies.

«Devolutions a prouvé qu’il est possible de faire des nouvelles technologies en région. Il y a de plus en plus de gens qui souhaitent travailler hors de Montréal, donc on offre cette possibilité aux entreprises de venir s’établir à Lavaltrie», explique David Hervieux.

Son expertise, David Hervieux souhaite maintenant la partager avec les entrepreneurs qui se joindront à l’aventure du Techno Centre.

«On souhaite développer un pôle technologique, ici, à Lavaltrie, et la possibilité pour les entrepreneurs de travailler en synergie dans un environnement inspirant.»

Un projet chapeauté par le Regroupement des gens d’affaires de Lavaltrie, auquel se sont ralliées plusieurs instances, dont les gouvernements fédéral et provincial, la Ville de Lavaltrie, sa MRC, ainsi que la Caisse Desjardins de D’Autray, pour un investissement initial de 1,1 million $.

La compagnie

•Fondateur : David Hervieux

•Année de fondation : 2004

•Chiffre d’affaires : 5 millions $

•Nombre d’employés : 45

•Secteur : technologie logicielle

Dans la même catégorie