/regional/quebec/quebec

Saint-Augustin-de-Desmaures au deuxième rang des villes où il fait bon vivre

Jean-François Racine | Agence QMI

Twitter Saint-Augustin-de-Desmaures

Les villes de Saint-Augustin-de-Desmaures et de Lévis font bonne figure dans le classement 2017 MoneySense des meilleurs endroits où vivre au Canada, occupant respectivement les 2e et 10e rangs.

Où est le meilleur endroit où vivre? Pour la deuxième année consécutive, cet endroit de rêve serait Ottawa, suivi immédiatement après par Saint-Augustin-de-Desmaures. Oak Bay (Colombie-Britannique), North Saanich (Colombie-Britannique) et Weyburn (Saskatchewan) complètent le top 5.

L’ambitieux palmarès regroupe 417 villes et villages, presque le double du nombre de communautés évaluées lors des années précédentes.

Selon MoneySense, Ottawa serait l'un des centres technologiques les plus respectés au Canada avec 72 000 travailleurs dans le secteur de la technologie. Des emplois gouvernementaux stables et bien payés ajoutent à cette diversité économique enviable.

Chômage bas

Le taux de chômage se situe autour de 5 %, tandis que les revenus médians dépassent 91 000 $. De plus, le classement précise que la ville est sécuritaire, abordable et qu’elle a résisté à la frénésie de l'immobilier.

Quant à Saint-Augustin-de-Desmaures, une municipalité située à l’ouest de Québec, les éloges se multiplient principalement grâce à son parc industriel.

Les auteurs précisent que le parc d'affaires de la ville tire pleinement parti de son accès facile aux ports et aux lignes ferroviaires. «Ce groupe de 150 entreprises emploie environ un quart de la population de 20 000 habitants de la ville», peut-on lire.

Revenu élevé

Le revenu médian d’un ménage est de 117 000 $, soit l'un des plus élevés du pays. Le chômage est pratiquement inexistant à seulement 2 %.

Les nombreux mois de conflits avec le maire Sylvain Juneau des cinq conseillers restants de l’époque d’Équipe Corriveau n’ont pas eu d’influence, pas plus que les hausses de taxes importantes de près de 32 % en trois ans.

D’autres critères ont été considérés par les auteurs du classement comme les coûts pour se loger, les taxes, le transport, les arts, l’accès aux soins médicaux, le taux de criminalité et même la météo.

Uniquement au Québec, les cinq premières positions sont occupées par Saint-Augustin, Saint-Bruno-de-Montarville, Mont-Royal, Lévis et Mont-Saint-Hilaire. En baisse, Québec vient au 9e rang à travers la province, et au 41e rang au Canada.

Quant à Montréal, elle pointe au 356e rang au pays, tout juste derrière Drummondville.

Dans la même catégorie