/news/politics

La pilule abortive gratuite au Québec

TVA Nouvelles

La pilule abortive, disponible dès l’automne 2017, sera distribuée gratuitement.

«Il me fait plaisir d’annoncer que le gouvernement du Québec rendra couverte par notre régime d’assurance maladie l’administration du Mifegymiso aux femmes du Québec», a déclaré, en conférence de presse jeudi matin, le ministre de la Santé Gaétan Barrette.

Elle avait été approuvée par Santé Canada en juillet 2015, mais ne pouvait pas encore être offerte par les médecins québécois et faisait l’objet de débats quant à la façon dont elle serait prescrite et distribuée.

Le Mifegymiso, une combinaison de médicaments, contient deux produits que la patiente prend à des moments différents. Son prix de base s’élève à 300$.

Il ne s'agit pas d'une pilule du lendemain, insiste M. Barrette. «C’est un médicament qui permet de façon pharmacologique d’induire l’avortement spontané, naturel» et il doit être administré dans des «conditions spécifiques» qui restent à être déterminées par les ordres professionnels concernés.

Ce médicament doit être pris dans les sept premières semaines de grossesse, ou les 49 premiers jours, donc il s'accompagne de l'exigence de faire une échographie de datation préalable.

Une soixantaine de pays offrent la pilule abortive. En France, les femmes y ont accès depuis la fin des années 80.

Il se pratique environ 25 000 avortements chaque année au Québec.

Dans la même catégorie