/regional/montreal/laval

La fermeture d'un centre périnatal inquiète les parents

Le centre périnatal Mieux-Naître, seul centre de ressources aux futurs parents de Laval, risque de fermer ses portes. L'organisme a appris que le ministère de la Santé ne lui accordera aucun autre financement.

En mars dernier, le centre avait obtenu un sursis puisque le gouvernement avait versé 35 000 dollars pour la poursuite des activités jusqu’au mois de juin. Mais désormais, le centre périnatal n’obtiendra pas le même financement que les autres centres de la province.

Selon le ministère de la santé, l’offre publique à Laval est adéquate et déjà complète. Pourtant, la demande est grandissante : en deux ans, la clientèle de Mieux-Naître a triplé.

Lysane Grégoire, la directrice du centre Mieux-Naître, souligne l’importance d’être soutenu pendant et après la grossesse : «On a 4300 bébés par années qui voient le jour à Laval, et les parents ont besoin d’un soutien. On n’arrête pas de parler qu’il faut un village pour élever un enfant, on parle qu’il faut agir tôt. Peut-on agir plus tôt que quand le bébé est pas encore né?»

Interrogé par TVA Nouvelles, l’un des parents explique qu’il pense surtout aux futurs papas, «qui auraient peut-être besoin du même soutien que j’ai reçu, surtout en cours prénatal.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.