/news/society

Ses traitements contre la maladie de Lyme enfin payés

Émilie Vallée | TVA Nouvelles

Un homme de Shawinigan, Simon Martin, ne pouvait espérer une meilleure nouvelle. Après un combat de 12 ans contre la maladie de Lyme, son traitement américain est enfin reconnu au Québec.

«Mon médecin a accepté de collaborer avec mon médecin des États-Unis pour faire un suivi du traitement et adapter la médication au Québec», a expliqué Simon Martin.

En arriver là n'aura pas été facile. Tout a commencé avec une simple piqûre de tique alors qu'il était à la chasse. Mais il a dû se battre pour recevoir un diagnostic, allant même jusqu'aux États-Unis pour l'obtenir.«Il faut absolument trouver une solution pour que d'autres médecins emboîtent le pas. Il faut se faire soigner, on a le droit de guérir», ajoute-t-il.

À la régie de l'assurance maladie, on explique que pour qu'un médicament soit remboursé par le gouvernement ou par un assureur privé il doit absolument être homologué par Santé Canada. S'il s'agit d'un médicament d'exception, comme c'est le cas pour Simon Martin, un médecin doit endosser le traitement.

«On parle de 20 000 $ par année et là, ça va me permettre de me faire rembourser 10 000 à 12 000 $», se réjouit-il.

Le père de famille voit enfin la lumière au bout du tunnel et ses proches aussi.

«C'est un cadeau du ciel. Il s'est tellement battu pour arriver à cette conclusion-là», a mentionné sa mère, Louiselle Martin.

Le Shawiniganais ne lâchera pas le morceau. Il a l'intention de continuer à se battre pour les autres victimes de la maladie.

En 2016, 179 cas ont été rapportés au Québec. On n’en comptait que 32 en 2011.

Investissements d'Ottawa

Le gouvernement fédéral a annoncé en mai dernier l'octroi d'une somme pouvant atteindre 4 millions de dollars pour la création d'un réseau de recherche sur la maladie de Lyme.

Avec cet investissement, le fédéral souhaite acquérir de nouvelles connaissances sur la maladie afin d’en améliorer le diagnostic et le traitement.

Symptômes

Les premiers symptômes de la maladie de Lyme apparaissent généralement entre 3 et 30 jours après la piqûre d’une tique infectée.

Le symptôme le plus courant est une rougeur sur la peau, à l’endroit de la piqûre. Ce symptôme est présent dans 60 à 80 % des cas d’infection. La rougeur s’étend rapidement pour atteindre plus de 5 centimètres et elle peut être en forme d’anneau ou de cible. Parfois, des rougeurs peuvent aussi apparaître à plusieurs endroits sur le corps.

Plusieurs autres symptômes peuvent accompagner la rougeur caractéristique, comme de la fièvre, de la fatigue, des maux de tête, des raideurs à la nuque et des douleurs musculaires et articulaires, peut-on lire sur le site de la Santé publique du Québec.

«Si vous présentez un ou plusieurs des symptômes de la maladie de Lyme dans les 3 à 30 jours après avoir été piqué, appelez Info-Santé 8-1-1 ou consultez un médecin. Fournissez les renseignements que vous avez notés concernant la piqûre. Si vous consultez un médecin, apportez-lui la tique si possible, dans un contenant bien fermé. Le médecin pourrait décider de la faire analyser».

Si vous avez été piqué par une tique dans les municipalités à risque, un traitement préventif par antibiotiques pourrait être prescrit.

Pour plus de détails sur la maladie de Lyme.

Dans la même catégorie