/regional/saguenay

Réaménagement difficile pour des propriétaires après les inondations

Laurie Fortin | TVA Nouvelles

Deux mois après les inondations qui ont touché tout le Québec, les citoyens de Saint-François-de-Sales, au Saguenay-Lac-Saint-Jean, travaillent toujours sur leur terrain pour les réaménager.

À l'Auberge du toit vert, les conséquences sont beaucoup plus grosses que prévu. Le sable qui a servi à la construction de digues est toujours autour de la bâtisse, le système d'eau est complètement endommagé et un gazebo a dû être reconstruit.

«Les frais que je devrai payer sont de 15 000 $ environ si je n'ai pas d'aide du gouvernement», a expliqué la propriétaire Véronique Tremblay.

La femme n'a fait aucune réclamation d'assurance. Même si le gouvernement du Québec a mis sur pied une aide financière pour les entreprises, elle ne pense pas avoir de dédommagement de leur part.

«À Québec et à Montréal, ils sont encore dans la misère. S'ils n'ont pas eu d'aide, ça risque de prendre plus de temps pour moi. Je dois continuer à fonctionner, l'argent vient alors de mes poches», a ajouté Mme Tremblay.

La propriétaire de l'auberge espère que les dommages seront réparés pour l'hiver afin d'être prête pour sa plus grosse saison touristique.

Dans la même catégorie