/news/world

San Francisco

Un avion d’Air Canada aurait pu causer une catastrophe aérienne

TVA Nouvelles 

Le vol 759 d’Air Canada en provenance de Toronto a failli causer une catastrophe aérienne peu avant minuit vendredi dernier à l’aéroport international de San Francisco.

À l’approche, les pilotes ont aligné l’appareil vers une piste d’attente, où se trouvaient quatre avions remplis de passagers prêts au décollage.

L’Administration fédérale de l’aviation américaine (FAA) a ouvert une enquête sur cet événement. Le «San Jose Mercury News» a révélé que la tour de contrôle a obligé l’Airbus 320 d’Air Canada à remonter et à refaire son approche, une manœuvre rarement effectuée en aviation civile.

 

Les enquêteurs tentent actuellement de déterminer à quel point l’avion en vol a passé près des appareils au sol.

«Si ces faits sont avérés, ce qui est arrivé aurait pu être la plus grande catastrophe aérienne de l’histoire», a dit le pilote d’United Airlines à la retraite Ross Aimer. Celui qui est maintenant consultant affirme avoir été contacté par des pilotes partout aux États-Unis à propos de cet incident.

«Si vous pouvez imaginer un Airbus entrer en collision avec quatre appareils remplis de carburant et de passagers, vous pouvez vous imaginer à quel point cela aurait été horrifiant», a-t-il ajouté.

Peter Fitzpatrick, un porte-parole d’Air Canada, a affirmé que ce vol avait atterri sans incident après avoir refait son approche. Il a ajouté que la compagnie aérienne enquêtait toujours sur cette affaire.

 

La diffusion d’un enregistrement de la tour de contrôle confirme que l’avion d’Air Canada se dirigeait vers la piste d’attente. On peut y entendre un pilote qui occupait l'un des quatre avions au sol demander au contrôleur aérien où se dirige l'avion d'Air Canada. La tour de contrôle a alors réagi promptement. L'Airbus de la compagnie canadienne s'est finalement posé sans encombre.

Dans la même catégorie