/news/world

Elle tue sa mère, met le feu à sa maison et s’excuse sur Facebook

C’est toujours la consternation, dans la petite ville de Morrison, dans l’Illinois, une semaine après le drame qui a coûté la vie à une femme de 53 ans.

Le 6 juillet dernier, Peggy Schroeder a été tuée par balle par sa fille de 15 ans, Anna. Vers 17h30, l’adolescente, qui attendait que sa mère rentre du travail, lui a demandé de mettre une serviette sur son visage lorsqu’elle est entrée dans la résidence familiale.

C’est alors qu’Anna lui a tiré une balle dans la tête avec un révolver de calibre .38, selon le quotidien local «Sauk Valley».

L’aide d’une complice

La jeune fille de 15 ans a ensuite envoyé un texto à son amie Rachel Helm, aussi âgée de 15 ans, lui disant ce qui venait de se passer. Comme Rachel ne croyait pas Anna, cette dernière a envoyé à son amie une photo du cadavre.

Rachel Helm a été conduite par sa maman, qui n’était pas au courant des faits, chez Anna Schroeder, où les deux adolescentes ont tenté de nettoyer le tapis maculé de sang.

Elle tue sa mère, met le feu à sa maison et s’excuse sur Facebook

Rachel Helm et Anna Schroeder

Après une nuit de sommeil dans la résidence de la victime, les deux jeunes filles ont déplacé le cadavre de la quinquagénaire dans sa chambre et continué de frotter le tapis taché de sang.

Anna Schroeder et Rachel Helm sont par la suite allées dîner dans un restaurant Subway, repas durant lequel la présumée meurtrière a appris que son père allait être dans la ville de Morrison durant le week-end.

Voulant prendre la fuite, les adolescentes se sont rendues dans une pharmacie locale pour acheter de la teinture pour cheveux. Rachel, qui était blonde, avait maintenant les cheveux rouges, et Anna, qui était une brunette, a teint ses cheveux en noir.

Deux jours après le drame, le samedi matin, les deux jeunes filles ont voulu détruire toutes les preuves pouvant les relier au meurtre. Les adolescentes ont mis le feu à la maison et marché jusqu’à un cimetière où elles ont caché le téléphone d’Anna et l’arme du crime.

Anna Schroeder est allée à la résidence de son père, tandis que Rachel Helm est retournée chez ses parents. La complice, incapable de vivre avec ce qu’elle venait de faire, a raconté à ses parents ce que les adolescentes avaient fait et où la meurtrière, aux tendances suicidaires, pourrait se trouver.

Quelques heures après avoir incendié la maison de sa mère tuée par balle, Anna Schroeder a publié un message sur la page Facebook de sa mère.

Elle tue sa mère, met le feu à sa maison et s’excuse sur Facebook

Peggy Schroeder

«Je ne sais même pas si tu peux me voir en ce moment, mais si tu le peux, je veux simplement que tu saches que tu étais ma meilleure amie. Il y avait tellement de choses que je voulais te dire et faire avec toi. Je n'étais pas toujours la meilleure fille et je suis tellement désolée. Je t'aime tellement maman, je veux juste que tu saches et je ne t'oublierai jamais», a écrit la meurtrière sur les réseaux sociaux.

Après avoir été arrêtée, l’adolescente de 15 ans a avoué son meurtre. Anna Schroeder a même indiqué aux policiers avoir fait des recherches sur internet sur les «enfants qui tuent leurs parents».

Les proches de la victime sous le choc

C’est l’incompréhension dans cette petite ville de l’Illinois. L’autre fille de la victime ne comprend toujours pas ce qui s’est passé.

«Je suis un peu perdue en ce moment. Je suis encore sous le choc», a déclaré Kaylene Schroeder, 18 ans, mercredi. «C’est dur de comprendre comment ma sœur a pu faire ça», a ajouté la jeune femme.

Kaylene Schroeder a mis en ligne une campagne de sociofinancement GoFundMe pour aider à payer les frais funéraires à la suite du meurtre de sa mère.

Anna Schroeder fait face à deux chefs de meurtre au premier degré, dissimulation d’un homicide et incendie criminel, tandis que les accusations auxquelles fait face Rachel Helm ne sont pas encore connues.

Incarcérées dans un centre de détention pour mineurs, les deux adolescentes doivent revenir en cour le 8 août prochain.