/regional/sherbrooke/estrie

Farnham

L’ancienne gare de la MMA à l’abandon

TVA Nouvelles

Abandonnée depuis 2015, l'ancienne gare de la MMA à Farnham est une cicatrice que la municipalité et plusieurs citoyens souhaiteraient voir disparaître. Le problème, le gouvernement fédéral s'oppose à sa démolition.

Le maire souhaite obtenir une rencontre avec le député Denis Paradis et les représentants du Chemin de fer du centre du Maine et du Québec afin de régler une fois pour toutes cet épineux dossier.

En raison de son état de vétusté, il en coûterait une fortune pour la rénover et la mettre aux normes; possiblement entre 800 000 et 1 million de dollars, selon le maire Josef Hüsler.

Même barricadé avec des contreplaqués, l'endroit est à risque pour la sécurité. Des jeunes s'y introduisent, qu'arriverait-il si quelqu'un y mettait le feu?

Avant la tragédie de Lac-Mégantic, la gare abritait les bureaux de la Montreal Maine et Atlantic Railway.

Achat refusé

La CMQR, compagnie de  chemin de fer qui a pris la relève, pour économiser, a préféré s'installer dans des roulottes situées à proximité des voies de transbordement.

La municipalité a refusé de l'acheter pour la symbolique somme d'un dollar en raison des investissements que nécessiterait sa mise à niveau.

Le gouvernement fédéral considère qu'elle fait partie du patrimoine ferroviaire canadien et souhaiterait que la gare soit préservée.

Enclavée entre les deux voies ferrées, il serait impensable de donner une deuxième vie à la gare.

Et même si un jour, une liaison par train Sherbrooke-Montréal devait être implantée, un arrêt à Farnham ne nécessiterait pas un bâtiment aussi imposant que celui-là.

Plusieurs personnes qui habitent à proximité qualifient le bâtiment comme une plaie pour le centre-ville en raison de son état de délabrement.

 

Dans la même catégorie