/news/politics

Québec offre plus d’aide psychologique

Agence QMI

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Le gouvernement du Québec a annoncé vendredi de l’aide psychologique supplémentaire pour les sinistrés des inondations du printemps dernier.

Les ressources seront présentes sur le terrain, soit dans les quartiers touchés par les inondations, dans les hôtels et les motels où sont hébergés les citoyens sinistrés ainsi que dans les locaux municipaux, les CLSC ou les bureaux d'indemnisation.

Les régions de Montréal, de la Mauricie, du Centre-du-Québec, de l’Outaouais, de Laval, de Lanaudière, de la Montérégie et des Laurentides, notamment, pourront profiter de cet appui psychosocial supplémentaire.

Au moment de la tragédie et dans les jours qui ont suivi, Québec avait déjà mis sur pied des mesures pour apporter de l’aide psychosociale aux sinistrés.

«Quelques mois après [les inondations], ce soutien demeure plus que jamais essentiel et nous nous sommes assurés de mettre en place tous les services nécessaires pour continuer à bien soutenir la population dans cette épreuve», a expliqué vendredi la ministre déléguée à la Santé publique, Lucie Charlebois, par communiqué.

En plus des ressources déployées auprès des communautés touchées, le service de consultation téléphonique psychosociale 24/7, soit le volet Info-Social du 811, est disponible en tout temps pour toute personne ayant un besoin d'information ou d'intervention en matière de services psychosociaux.

Les inondations du printemps 2017, au Québec, ont touché 261 municipalités, dans lesquelles plus de 5300 résidences ont été inondées.

Dans la même catégorie