/finance/homepage

Les récoltes affectées par la météo

L’été semble finalement s’être installé, au grand bonheur des agriculteurs qui commençaient à perdre espoir.

«Il y a eu des périodes d’une semaine à dix jours de pluie où les champs étaient complètement inaccessibles», raconte François Brouillard, directeur général de l’Expo agricole.

«C’est vrai que le climat change, on ne peut plus se fier qu’au mois de juillet, il va faire beau», ajoute un agriculteur.

Réunis à Saint-Hyacinthe pour la 180e expo agricole, plus de 300 producteurs ont fait le point sur ce qui a été un de leur pire printemps.

«Ça a été très difficile de faire les semences, il y a eu un bon 10 à 15 jours de retard», ajoute le directeur général de l’Expo agricole.

Les producteurs disent également subir plus de conditions climatiques extrêmes.

«Ce qui m’a surpris, ç’a été la longueur des averses de grêle. C’est certain qu’à ce moment-là ça détruit complètement les récoltes et les producteurs n’ont pas le choix de se retourner et de travailler avec les programmes de gestion du risque», ajoute M. Brouillard.

Plusieurs ont vu leurs coûts de production exploser.

«Les rendements des foins, ce n’est pas autant [que d’habitude], ainsi que le rendement du blé d’Inde qu’on donne à nos vaches. Il faut donc qu’on achète encore plus de moulée pour compenser», mentionne un autre producteur agricole.

La mauvaise température pourrait même affecter le portefeuille des citoyens.

«Dans le maïs sucré, il va y avoir des périodes où il y aura absence de produit sur les tablettes et le prix va monter», confirme M. Brouillard.

À mi-chemin de la période estivale, les agriculteurs ignorent toujours s’ils pourront rattraper le retard du printemps. L’inquiétude persiste dans un secteur qui n’emploie chaque année 42 000 personnes au Québec.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.