/news/currentevents

Incendie d’une rare violence à Lévis

Les pompiers de Lévis ont combattu pendant plus de deux heures le plus gros incendie de l’année sur leur territoire dimanche après-midi. Un immeuble à 6 logements a été totalement ravagé par les flammes, jetant ainsi une dizaine de personnes à la rue.

Au total, 36 pompiers ont été dépêchés sur les lieux, après qu’une cinquième alarme eut été déclenchée. Du rarement vu à Lévis, selon le chef des opérations du Service de protection contre l’incendie, François Dubé, si bien que le panache de fumée était visible de l’autre côté du fleuve. «C’est la première fois cette année qu’on a une 5e alarme. Ç’a été compliqué et très violent étant donné que c’est un vieux bâtiment et que c’est du pièce sur pièce. Ce fut deux heures de combat acharné», a-t-il indiqué, alors que les pompiers s’affairaient à éteindre les derniers foyers d’incendie secondaires, en fin d’après-midi hier.

 

Les flammes ont également endommagé de façon «mineure» une résidence voisine, en plus de détruire un garage, qui a dû être jeté à terre par les pompiers.

Datant des années 40, le bâtiment situé au 2291 rue Dollard était un ancien bâtiment agricole qui avait notamment abrité un poulailler, rénové en immeuble à logements.

Prisonnier des flammes

Un locataire a grandement remercié une courageuse et trois bons samaritains, qui l’ont aidé à échapper aux flammes en lui tendant une échelle, alors qu’il était prisonnier de son toit, quelques minutes après que l’incendie eut éclaté, vers 13h.

En visite chez son père, Julie Labbé n’a pas hésité une seconde à prendre ses jambes à son cou pour venir en aide à l’homme d’une trentaine d’années, lorsqu’elle a aperçu les premiers signes de fumée dans l’immeuble à logements. «Il est sorti par sa fenêtre puisque les flammes s’en venaient très vite. Si nous n’avions pas été là, il aurait dû sauter», raconte celle qui est intervenante dans une maison de délinquance pour hommes à Victoriaville.

«Ça va sauter!»

Avant l’arrivée des pompiers, la jeune femme a ensuite fait évacuer quelques voisins, alors qu’une bonbonne de propane menaçait d’exploser en bordure de l’immeuble. «Il y avait du monde derrière qui prenait des photos. Je leur ai dit de partir plus loin parce que ça allait sauter et heureusement, parce que ç’a pété solide et il y avait des débris qui ont revolé jusqu’en face de la maison», indique-t-elle.

Une dizaine de voisins ont dû être évacués, alors que les résidents de l’immeuble ont été pris en charge par la Croix-Rouge. Une dizaine de résidents du secteur ont également perdu l’électricité pendant une bonne partie de la journée, en raison de l’importante intervention des pompiers. Un d’entre eux a par ailleurs dû être transporté dans un centre hospitalier après avoir subi un coup de chaleur. Il n’y a eu aucun autre blessé.

Une enquête est en cours pour faire la lumière sur les circonstances de l’incendie. Aucune avenue n’est écartée.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.