/news/currentevents

Les parents de Nathalie Champigny espèrent faire relancer l'enquête

Emmanuelle Corriveau | TVA Nouvelles

Louis-Georges et Rose-Ange Champigny espèrent toujours que de nouveaux indices puissent faire relancer l'enquête concernant la disparition de leur fille Nathalie.

La jeune femme de 21 ans avait été vue pour la dernière fois le 22 février 1992 alors qu'elle soupait avec son ami de cœur au restaurant de l'Auberge Knowlton, à Lac-Brome. Nathalie Champigny souhaitait mettre un terme à sa relation avec Kelly Whittier. Depuis cette soirée, personne ne l'a jamais revue.

Enquête

La police municipale de Cowansville avait ouvert une enquête quelques jours seulement après sa disparition. D'abord considérée comme une fugue, l'enquête n'avait pas évolué aussi rapidement que la famille Champigny l'aurait espéré.

«Nathalie était notre bébé. On les aime tous nos enfants, on ne veut pas les perdre. J'aimerais tellement pouvoir la serrer dans mes bras de nouveau et avoir la chance de lui dire que je l'aime», confie madame Champigny.

Kelly Whittier, le principal suspect dans cette disparition avait été rencontré par les policiers une première fois le 14 mars 1992. Arrêté, puis accusé, il avait été relâché et les accusations qui pesaient contre lui sont tombées.

Malgré les années, la famille Champigny demeure convaincue qu'il est le meurtrier de Nathalie. «Même si les accusations sont tombées, nous avons toujours cru que Kelly Whittier était le responsable de sa disparition. Nathalie n'aurait jamais fugué. Ce n'était pas dans ses habitudes de ne pas donner de nouvelles. C'était une jeune femme responsable », précise la mère de Nathalie.

La famille Champigny encourage les gens qui pourraient détenir des informations à communiquer avec la Sûreté du Québec ou la ligne Info-Crime afin de faire progresser l'enquête.