/regional/montreal/montreal

Coderre refuse de réagir à l’opinion des Montréalais

Martin Chevalier / JdeM

Denis Coderre a refusé de commenter les résultats d'un sondage dans lequel les Montréalais estiment qu’il a mal géré le dossier de la Formule E.

Selon ce sondage Léger pour Le Journal de Montréal et TVA Nouvelles publié mardi, les Montréalais sont favorables à la tenue de cette course dans la métropole, mais 67% des répondants sont en désaccord avec l’injection de 24M$ de fonds publics pour accueillir l’évènement.

57% des répondants estiment que Denis Coderre a mal géré le dossier.

Les demandes répétées du 24 Heures à son cabinet sont restées sans réponses.

Pas de détails

«C’est normal que les Montréalais se disent : «coudonc, est-ce qu’on en a pour notre argent? Est-ce que c’est normal de dépenser 24M$ et 10M$ de marge de crédit?» On n’a pas de détails», a quant à elle réagi la chef de Projet Montréal, Valérie Plante.

Peu d’informations ont été données lundi par la Ville et le promoteur quant au nombre de billets vendus et la rentabilité de l’évènement.

«Tout porte à croire qu’Evenko n’a pas vendu beaucoup de billets. Si Evenko n’est pas rentré dans son argent, est-ce qu’il va demander à être dédommagé? Les Montréalais se disent qu’il n’est pas question que notre argent serve à payer un promoteur», avance Mme Plante.

La police de Montréal a dépensé 1,4M$ assurer la sécurité des rues barrées autour du circuit par ses policiers avant et pendant l’évènement. Le maire a aussi exigé que le métro et les autobus soient gratuits pendant la fin de semaine, sans consulter les agences de transports.

Décisions improvisées

Sans plan d’affaires et devant une opinion publique de plus en plus négative, le maire aurait pris des «décisions improvisées», selon Mme Plante, qui craint que ces choix fassent exploser les budgets l’an prochain.

La majorité des répondants au sondage estiment aussi que l’évènement aurait dû se tenir sur le circuit Gilles-Villeneuve. Mme Plante rappelle que ce lieu n’aurait pas affecté la qualité de vie des résidents et des commerçants.

La Formule E avait fermé la porte à cette option disant que le circuit n’était pas au centre-ville.

Kate Upton fait réagir

L’avocate Anne-France Goldwater a critiqué dans une publication Facebook la venue de la mannequin Kate Upton, invitée d’honneur de la Formule E qui ne se déplace pas sans un cachet minimal de 150 000 $ américains.

«Sérieusement. Ce n'est pas assez inquiétant la photo de #KateUpton et #DenisCoderre: avons-nous payé 24 000 000$ pour que M. le Maire puisse embrasser Mme Upton? A-t-il mentionné la haine qu'il exprime envers nos animaux, notamment nos chiens de type pitbull?», a publié Mme Goldwater.

L’avocate a souvent critiqué le règlement du maire de Montréal qui interdit les nouveaux chiens de type pitbull sur le territoire. Kate Upton est également militante pour le bien-être des animaux.

Dans une précédente entrevue, Anne-France Goldwater avait déjà indiqué qu’elle ne fermait pas la porte à briguer la mairie de Montréal aux prochaines élections.

Dans la même catégorie