/finance/homepage

Revenus en hausse pour Groupe TVA

Groupe TVA a enregistré une croissance de ses revenus au deuxième trimestre de son exercice 2017 comparativement au trimestre correspondant de l’an dernier, ce qui lui a permis de réduire sa perte.

Pour la période terminée le 30 juin dernier, Groupe TVA a déclaré des revenus de 152,5 millions $ comparativement à un montant de 144,2 millions $ enregistré l’an dernier pour la même période.

«Nous sommes satisfaits des résultats obtenus pour le second trimestre de notre exercice financier notamment pour le secteur télédiffusion et production, lequel a connu pour un troisième trimestre consécutif une croissance de ses revenus publicitaires, dont la chaîne TVA Sports (+77,6 %), les autres chaînes spécialisées (+4,2 %) et le Réseau TVA (+6,7 %) comparativement au trimestre correspondant de 2016», a indiqué Julie Tremblay, présidente et chef de la direction de la société.

La filiale de Québecor Média a ainsi pu réduire sa perte nette attribuable aux actionnaires, qui est passée de 5,7 millions $, ou 0,13 $ par action, l’an dernier, à 1,9 million $, ou 0,04 $ par action, au deuxième trimestre de l’exercice en cours.

Par ailleurs, les parts de marché totales de Groupe TVA ont crû de 3,5 parts atteignant le nombre de 39,8 pour le second trimestre de 2017 comparativement à 36,3 parts pour la même période de 2016.

«La chaîne TVA Sports a réalisé un gain de 1,8 part atteignant 5,4 parts découlant du succès d'écoute des séries éliminatoires de la Coupe Stanley. De plus, la chaîne a battu un record en enregistrant les meilleures cotes d'écoute des matchs de la série finale de la Coupe Stanley depuis 2008», a ajouté Mme Tremblay.

Les parts de marché de LCN du Réseau TVA ont également augmenté, respectivement de 0,8 part et de 0,5 part.

Si dans le secteur des magazines, le bénéfice d'exploitation ajusté s'est maintenu, celui des services cinématographiques et audiovisuels a plus que doublé, toujours comparativement au trimestre correspondant de 2016. Julie Tremblay l’a imputé à «l'arrivée de nouvelles productions d'envergure notamment les équipes de la production hollywoodienne X-Men et de la série télévisée The Bold Type».

Par ailleurs, un projet d'agrandissement des installations du complexe MELS, situées dans le Technoparc près de l'autoroute Bonaventure, a été approuvé, a annoncé l’entreprise vendredi.«Ce projet vise la construction d'un immeuble de 160 000 p.c. qui regroupera un studio de 60 000 p.c. d'une hauteur de 50 pieds et des locaux multifonctionnels adjacents au nouveau studio», peut-on lire dans un communiqué de Groupe TVA.