/regional/montreal/montreal

La gestion difficile des dons aux réfugiés

TVA Nouvelles

Alors que plusieurs centres ont été ouverts pour accueillir les migrants haïtiens, la logistique à l’intérieur serait plus difficile.

Les réfugiés n’auraient en effet pas toujours accès à des produits d’hygiène de base.

C’est notamment le cas dans l’est de l’île de Montréal, à Boscoville, où s’entassent près de 120 personnes depuis plusieurs jours.

«Ces questions d’ordre opérationnel sont en train d’être traitées. Je n’ai pas pu observer ce que vous rapportez lors de mon passage. La situation être sous contrôle», a expliqué le vice-président du comité exécutif de la Ville de Montréal, Harout Chitilian.

La population est pourtant nombreuse à faire parvenir du matériel à la Croix-Rouge, qui n’a cependant pas reçu le mandat de recueillir et de distribuer le tout.

La Ville entend donc clarifier la collecte de dons, mais rien n’est prévu pour assurer une distribution équitable dans les différents centres.

«Aujourd’hui, le Centre de référence du Grand Montréal a finalement clarifié la procédure pour les dons matériels, pour le bénévolat et pour les dons en argent», a fait savoir la directrice du Bureau d’intégration des nouveaux arrivants à Montréal, Marie-Christine Ladouceur-Girard.

«Il va y avoir des indications sur le site internet de la Ville.»

En attendant, des bénévoles se sont improvisés gestionnaires de crise.

«On a décidé de dire qu’on allait installait et créer un système. Ce qu’on fait donc, c’est qu’on a une liste où on a des objets pour les enfants, les femmes enceintes, etc.», a précisé un bénévole, Kevin Calixte.

«On a beaucoup d’enfants. On a donc de la médication de base : Tempra, des choses pour déboucher le nez, des couches, des formules pour bébé», a ajouté Rachelle Arthur.

Ces bénévoles ont créé une page Facebook sous le nom «Réfugiés Montréal» pour faire connaître les différents besoins.

Et ils amassent les dons dans leur logement en plus d’entrepôts qu’ils ont loué à leurs propres frais.

Dans la même catégorie