/news/society

L'Association haïtienne de Québec surveille la situation

Valérie Chouinard | TVA Nouvelles

Les Haïtiens de Québec s'inquiètent de la situation que vivent les centaines d’immigrants qui débarquent à Montréal depuis les dernières semaines.

L'Association haïtienne de Québec surveille la situation de près. Même si aucune demande n’a encore été formulée à la Ville, le président de l’Association veut être prêt si la situation venait à changer.

«La première étape, c’est de voir comment on peut aider la personne à se trouver un logement, à se vêtir et à se nourrir», a témoigné Charles Madet, président de l'Association qui a déjà contacté plusieurs partenaires.

«L’Association n’a pas de fonds financiers pour faire cela. À ce moment-ci, il faut solliciter d’autres organisations», a ajouté M. Madet.

La Ville de Québec tient sensiblement le même discours alors que l’on a réitéré qu’aucune demande n’a encore été déposée.

«On a des plans d’intervention qui existent. On peut mobiliser les partenaires si nécessaire. On a un potentiel d’accueil et on a des infrastructures», a expliqué Rose-Marie Ayotte, porte-parole à la Ville de Québec.

Parmi les infrastructures disponibles, les installations permanentes à la base militaire de Valcartier pourraient servir en cas d’urgence.

Pour ce faire, une demande doit être faite auprès des Forces pour utiliser les logements destinés aux cadets. En 2015, des établissements avaient été construits plus rapidement dans le but d'accueillir des réfugiés syriens, ce qui n’avait finalement pas été nécessaire.

Environ 1500 Haïtiens résident présentement dans la grande région de Québec.

Dans la même catégorie