/regional/montreal/montreal

Le nombre de demandeurs d’asile franchit le cap des 2500 à Montréal

TVA Nouvelles

Le nombre de migrants hébergés à Montréal a encore augmenté au cours des dernières heures, franchissant le cap des 2500.

Le Centre spécialisé des demandeurs d’asile situé dans le Vieux-Montréal est débordé par la tâche.

Les familles y affluent pour faire leurs demandes officielles et obtenir l’aide financière de dernier recours promise par le gouvernement du Québec, certains arrivant même parfois avant l’ouverture des bureaux.

Les chiffres dévoilés par le ministère du Travail témoignent d’une explosion des demandes. En juillet dernier, on rapportait 1754 demandes, comparativement à 201 à pareille date l’an dernier.

Les employés réclament d’ailleurs davantage de ressources pour faire face à cette situation exceptionnelle.

Données sur les migrants

«C’est fou comme achalandage», a déclaré la vice-présidente régionale du Syndicat de la fonction publique Marie-Claire Baigner.

«Les journées où il a fait plus chaud, il y a même des employés qui se sentaient mal, alors les agents de sécurité ont été invités à faire sortir les accompagnateurs de ces demandeurs d’asile vers l’extérieur, pour donner une chance au monde», a-t-elle poursuivi.

Un kiosque destiné aux enfants a même été installé pour faciliter le travail de tous. «Au début, c’était très bruyant. Ces gens-là, en arrivant ici, n’ont pas de réseau pour faire garder leurs enfants, donc ils les emmènent avec eux. Ça criait, ça courait, alors c’est difficile pour les employés.»

Le maire de Montréal, accompagné de deux ministres haïtiens, Antonio Rodrigue et Stéphanie Auguste, devait tenir un point de presse en fin d’après-midi, mardi.

Dans la même catégorie