/regional/estduquebec/basstlaurent

Des aînés terminent une randonnée de 800 km en vélo

TVA Nouvelles

Pédaler permet assurément de garder la forme, mais pédaler quand on a 81 ans est sans aucun doute la preuve d'une excellente santé physique.

Maurice Gagné vient de compléter une randonnée de 800 kilomètres en sept jours au Nouveau-Brunswick, avec un groupe d'une vingtaine de cyclistes d'expérience.

«Je fais peut-être, à peu près, 6000 kilomètres par année», a-t-il déclaré.

«Je n'ai pas l'intention de rester inactive, ça, c'est sûr, parce que ça fait partie de ma vie, dit Christiane Angelucci, une cycliste de 81 ans qui l’a accompagné. Je ne me vois pas assise dans un fauteuil à regarder la télévision.»

Richard Dufour, lui, a dû ranger son vélo il y a deux ans en raison d'une blessure aux genoux. Mais avant, il a réussi à pédaler dans 45 pays différents. Depuis, il s'est mis à la marche, et à 77 ans, rien ne semble vouloir l'arrêter.

«Là, je me concentre sur la marche, je fais beaucoup de marche, soutient-il. Entre 15 et 20 kilomètres de marche par jour, et je joue au golf. Ça me permet de garder une forme, quand même.»

Alors, à ceux qui osent encore dire que vieillesse rime avec inactivité, voici la preuve du contraire.

«Là, il ne faut pas arrêter, ajoute Mme Angelucci. Quand on me demande, c'est ça que je dis: il ne faut pas arrêter. Si vous arrêtez, non seulement vous avez peur, ensuite vous n'avez plus d'équilibre... Ça ne marche plus, quoi. Alors, c'est ça, le secret.»