/news/law

Un pédophile récidiviste avoue avoir fait une quatrième victime

Condamné à deux ans d'emprisonnement pour des agressions sur trois jeunes garçons à Lac-Mégantic, en Estrie, Richard Champagne avoue avoir fait une quatrième victime.

L'individu de 60 ans a plaidé coupable à des accusations relativement à des événements remontant au début des années 1980.

Daniel-Marc Desloges a été abusé plus d'une fois par Champagne alors qu'il n'avait que 11-12 ans.

Richard Champagne a été impliqué dans le hockey mineur pendant plus d'une vingtaine d'années.

Connu sous le surnom de «Pizza», l'homme avait reconnu avoir agressé trois jeunes préadolescents à l'été 2016. C'est sa condamnation qui, à l'époque, avait incité Daniel-Marc Desloges à le dénoncer à son tour.

En sortant publiquement, l'homme de 49 ans espère en aider d'autres qui continuent de souffrir en silence.

«Ça demande beaucoup de courage de porter plainte, mais c'est extrêmement [soulageant] au bout du compte. Si d'autres se reconnaissent et ont été sa victime, ils peuvent dénoncer en toute confidentialité, ils ne sont pas obligés de sortir de l'ombre comme je le fais», a expliqué M. Desloges.

Comme Champagne purge déjà une peine de deux ans d’emprisonnement, le juge Conrad Chapdelaine a accepté de surseoir au prononcé d'une autre sentence, lui imposant un suivi probatoire de trois années à la fin de sa période d'incarcération.

Le nom de Richard Champagne sera aussi inscrit au Registre national des délinquants sexuels pour le restant de sa vie.

Selon ce que TVA Nouvelles a pu apprendre, d'autres plaintes le concernant feraient présentement l'objet d'une enquête par la Sûreté du Québec. La liste de ses victimes pourrait donc s'allonger.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.