/news/society

Il aurait pu perdre un oeil en se crevant un bouton

Amélie St-Yves | Agence QMI

Gracieuseté

Un homme aurait pu perdre la vue du côté gauche parce qu’il a simplement voulu crever un bouton contenant une bactérie qui s’est ensuite répandue dans les tissus tout le tour de l’œil.

À la mi-août, Gabriel Chalifoux a tenté de crever un bouton qu’il avait au-dessus de l’œil gauche avec une pince à sourcils. Il avait toutes les apparences d’un bouton d’acné ordinaire, mais en plus douloureux.

Il a ouvert la peau, mais il n’y avait pas d’écoulement.

Ce qu’il ignorait, c’est que la bosse était en fait un furoncle contenant des bactéries staphylocoques et qu’en tentant de le perforer, il a en fait poussé l’infection plus loin vers son œil.

Le tout a commencé à enfler dans les heures qui ont suivi, au point où il peinait à l’ouvrir. Il a essayé de calmer l’inflammation avec des compresses d’eau chaude et froide, mais rien n’y faisait. Il s’est alors présenté à l’hôpital de Trois-Rivières.

Deux cuillères

Des médecins ont fait une petite incision dans le sourcil gauche de Gabriel Chalifoux le soir même de sa consultation, et en ont sorti au moins deux cuillères à soupe de liquide infecté qui s’était accumulé tout le tour de son œil en l’espace de trois jours à peine.

« L’intervention a été extrêmement douloureuse. Ça n’a pas gelé au maximum. J’ai bien senti quand ils ont fait l’incision et quand ils ont poussé dans mon œil pour faire sortir le méchant. Je me lamentais un peu », raconte-t-il.

Il est heureux de ne pas avoir attendu encore plus longtemps.

« Les médecins m’ont dit que si j’avais attendu 24 à 48 heures de plus, ça aurait pu se rendre en arrière de mon œil et que j’aurais pu perdre la vue de l’œil gauche », affirme-t-il.

En plus du drainage, il a écopé de 10 jours de traitements, pendant lesquels il a dû se présenter à l’hôpital quotidiennement pour qu’on remplace une mèche d’une dizaine de centimètres sous sa peau. Cela évite que la plaie ne se referme tandis qu’il reste encore des bactéries. Il a également pris des antibiotiques pendant cette période.

Inflammation

L’ophtalmologiste spécialiste de la rétine à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont, Renaud Duval, confirme que dans de rares cas, une infection des tissus autour de l’œil devient une cellulite orbitaire, et peut rendre aveugle si ce n’est pas soigné à temps.

« Des fois, l’infection fait de l’enflure des tissus autour de l’œil, qui lui-même est dans une petite cavité osseuse. Si les tissus prennent de plus en plus d’espace parce qu’ils sont infectés, le nerf optique vient à être comprimé. Et c’est plus souvent par ce mécanisme-là qu’il peut y avoir une perte de vision », explique-t-il.

Gabriel Chalifoux, animateur des capsules web Zone Grise, est déçu de devoir laisser les tournages quelques semaines, le temps de prendre du mieux. Mais il veut maintenant sensibiliser les gens à être vigilants, et considère qu’il a été chanceux de s’en sortir sans séquelles.

Dans la même catégorie