/news/currentevents

Deux Ontariens arrêtés pour avoir exploité des femmes

Agence QMI 

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Deux hommes de l’Ontario ont été arrêtés ces derniers jours en lien avec la traite de femmes originaires de la Nouvelle-Écosse, a annoncé la Gendarmerie royale du Canada (GRC) lundi.

Malachi Almonzo Downey, 31 ans, a d’abord été arrêté vendredi dernier à Upper Onslow, en Nouvelle-Écosse. Puis, Sanderica Rekel Beals, 29 ans, a été arrêté dimanche à Dartmouth, dans la même province.

Selon la GRC, les deux hommes originaires de la province des Maritimes vivaient en Ontario, où ils exploitaient des femmes de la Nouvelle-Écosse. Tous deux ont été accusés de traite de personnes, d’obtention d’un avantage matériel provenant de la prestation de services sexuels, d’obtention d'un avantage matériel provenant de la traite de personnes et de recyclage des produits de la criminalité.

«En arrêtant ces trafiquants et en déposant des accusations contre eux aujourd'hui, nous les retirons d'un contexte où ils peuvent exploiter d'autres jeunes femmes et filles de la Nouvelle-Écosse et de partout ailleurs au Canada», a affirmé le surintendant Alfredo Bangloy.

Ces arrestations s’inscrivent dans l’opération Hellbender, qui vise des hommes s’adonnant «à la traite et à l'exploitation de femmes de la Nouvelle-Écosse dans le commerce du sexe à l'échelle du Canada».

Un homme de 31 ans, Lorenzo Trevor Thomas, avait déjà été arrêté en mai dans le cadre de cette enquête.

Dans la même catégorie