/news/currentevents

Un camionneur gravement blessé dans les Laurentides

Maxime Deland et Michel Bellemare | Agence QMI

Un camionneur l’a échappé belle lundi midi lorsque le camion-citerne rempli de goudron chaud qu’il conduisait s’est renversé sur la route 117 à Saint-Faustin-Lac-Carré, près de Mont-Tremblant, dans les Laurentides.

Le chauffeur du poids lourd est demeuré coincé pendant plus d’une heure à bord de sa cabine, tandis que les pompiers faisaient des pieds et des mains pour l’extirper de sa fâcheuse position et qu’une partie de sa cargaison en feu laissait craindre le pire.

La victime a finalement pu être évacuée et a ensuite été transportée dans un hôpital de la région de Montréal pour traiter de graves blessures. On ne craint toutefois pas pour sa vie.

Les pompiers ont également réussi à éteindre rapidement l’incendie qui a pris naissance à la suite de l’embardée, puisque du goudron s’étant échappé de la citerne avait pris feu.

La sortie de route est survenue dans une courbe. Selon la Sûreté du Québec, la vitesse pourrait avoir joué un rôle dans le drame, une explication que n’écarte pas un témoin, Stéphane Guindon, copropriétaire de l’entreprise Multi Entrepôts du Nord, située à quelques mètres du lieu de l’accident.

«On venait de commencer notre lunch et on a entendu un freinage et un bruit d’impact. On a couru pour voir ce qui c’était passé. C’est arrivé dans une petite courbe. Les gens roulent vite là, la police fait tout le temps du radar à cet endroit.»

Des représentants d’Urgence-Environnement ont été dépêchés sur les lieux pour entreprendre la récupération du goudron s’étant déversé au sol, notamment dans le terre-plein séparant les voies de la 117 où le camion s’est renversé. L’opération était toujours en cours et le camion était toujours sur place en fin d’après-midi.

Aucun autre véhicule n’a été impliqué dans cet accident.

La Sûreté du Québec a ouvert une enquête, mais a déjà exclu tout aspect criminel relativement à cet événement.