/news/tele

11 septembre 2001: Pierre Bruneau se souvient

TVA Nouvelles

Le matin du 11 septembre 2001, Pierre Bruneau était loin de se douter de la longue journée qui l'attendait et qui le forcerait à rester en ondes, en direct, pendant plus de 14 heures. Le lecteur de nouvelles se souvient, comme la plupart des gens, où il était lorsqu'il a appris ce qui se passait.

«J'étais chez le dentiste et, au moment où il allait me geler, mon téléavertisseur s'est mis à vibrer, mon téléphone sonnait, alors j'ai compris qu'il se passait quelque chose de grave. Je suis entré en ondes autour de 8h30 jusqu'à 23h. Ça a été une journée où, avec les téléspectateurs, on découvrait tout ce qui se passait.»

«Ça a été certainement l'une des émissions en direct les plus émouvantes de ma vie parce qu'on pouvait imaginer en voyant ces deux tours que des milliers de personnes se trouvaient à l'intérieur. La journée commençait à peine, une belle journée ensoleillée et, tout à coup, tout s'est effondré et on a compris que ce qu'on vivait allait changer le monde», ajoute Pierre Bruneau.

Le journaliste explique aussi comment, à ses yeux, les tragiques événements représentent un point marquant de l'histoire moderne.

«C'est un événement qui a marqué l'humanité. On s'est rendu compte que la guerre changeait de forme et venait maintenant chez nous. [...] À partir du 11 septembre 2001, je pense que tout a changé. Les mesures de sécurité ont été quintuplées partout. Si prendre l'avion avant cet événement-là était le début de nos vacances, c'est devenu une corvée pour plusieurs.»

Finalement, Pierre Bruneau croit que cette journée a aussi été un tournant majeur dans l'histoire de LCN.

«Le 11 septembre 2001 a certainement été pour LCN un grand coup d'envoi. La chaîne était relativement nouvelle, quelques années à peine, mais est arrivé cet événement majeur et les gens avaient besoin de voir. Les gens ont commencé à adopter ce réflexe d'aller voir. Je pense que ça a été le début de la grande aventure de LCN qui est devenue, depuis, la référence des Québécois partout.»

Dans la même catégorie