/regional/montreal/montreal

Des écoles surpeuplées à Montréal

En cette semaine de rentrée scolaire, le problème de surpopulation dans certaines écoles de Montréal s’accentue.

C’est le cas de l’école Saints-Martyrs-Canadiens dans l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville où faute d’espace l’administration a pris la décision de faire construire un deuxième bâtiment pour accueillir les élèves.

Avec l’arrivée de tous ces élèves, la bibliothèque a dû être abolie cette année, les livres sont donc répartis un peu partout dans les salles de classe.

Les locaux des spécialistes ont également dû être combinés.

L’exemple de l’école Saints-Martyrs-Canadiens n’est pas unique. C’est le cas pour de nombreuses autres écoles de la Commission scolaire de Montréal.

Ces 1000 à 1300 nouveaux élèves attendus cette année causent donc plusieurs problèmes de logistique.

«À partir de 2005-2006, les Québécois ont commencé à avoir plus d’enfants et c’est certain que pour Montréal, il y a également l’effet de l’immigration. Ce n’est plus rare aujourd’hui d’avoir des familles de trois ou quatre enfants. C’est tous ces facteurs-là ensemble qui font augmenter la clientèle», explique Catherine Harel Bourdon, présidente de la Commission scolaire de Montréal.

Pour plusieurs écoles, il n’y a pas d’autres solutions que de construire de nouveaux bâtiments ou même de faire de la place à même l’école, même s’il faut sacrifier certaines classes, comme les classes de musique par exemple.

Il n’est également pas exclu d’envoyer des élèves francophones dans des établissements anglophones qui sont quant à eux sous-peuplés.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.