/news/tele

L'affaire Cédrika Provencher: Denis Therriault se souvient

TVA Nouvelles

C'est assurément l'une des disparitions les plus médiatisées de l'histoire du Québec.

Le journaliste Denis Therriault se souvient être allé à Trois-Rivières dans les heures suivant la disparition de la jeune Cédrika Provencher, une affaire qui a fait la manchette pendant des semaines.

«Quand je suis arrivé, j'ai été interpellé par le désarroi, le désespoir et la détresse des parents. J'ai des enfants et on ne peut pas rester indifférents à ça. Ça nous interpelle et ça nous bouleverse également.»

Le journaliste raconte aussi avoir été marqué par la vague de solidarité engendrée par l'événement.

Denis Therriault estime finalement que la couverture du dossier par LCN a sans doute permis aux policiers d'obtenir des informations cruciales permettant de faire progresser l'enquête.

«La présence constante de LCN a permis aux gens d'être au fait de ce qui se passait et a permis à la famille d'interpeller les gens de Trois-Rivières et d'ailleurs pour faire en sorte que quelqu'un parle s'il savait quelque chose. On faisait état de l'évolution de l'enquête heure par heure et si quelqu'un possédait la moindre information qui semblait pertinente, en voyant tout ce qui se passait, ça les a convaincus d'appeler les policiers.»

Incorrect or missing Brightcove Settings

 

Dans la même catégorie